© ©Bartosch Salmanski

Chaque mois, nous invitons un artiste local pour réaliser la couverture du magazine et vous présenter son univers. Pour ce numéro d’octobre 2021 c’est Olivier Deichtmann qui nous donne à voir son imaginaire; nous sommes allés à sa rencontre pour en apprendre plus sur lui et son travail.

Coze Magazine Octobre 2021
Retrouvez la couverture du magazine d’avril et les précédentes dans leurs version affiches sur notre boutique en ligne

 

Olivier Deichtmann est issu d’une famille amoureuse d’art et d’artisanat. Son père est ébéniste d’art à Mundolsheim et sa mère dessinait beaucoup pour le plaisir. À la place de jouets, il a très vite dessiné. En grandissant une deuxième passion naît chez Olivier : l’architecture.
Après plusieurs années d’études, il décroche un premier emploi comme architecte avant de se rendre compte que le métier lui laisse peu de place pour la créativité. Il devient alors professeur et c’est à ce moment là qu’il r(e)prend le temps de dessiner.

D’abord pour faire un cadeau à sa soeur pour Noël, il commence à travailler sur une affiche de bâtiment qu’il lui offre. Finalement, c’est grâce à cette affiche que le déclic s’opère et que plusieurs amis et membres de sa famille lui ont commandé d’autres affiches !

C’est ainsi que depuis deux ans maintenant, Olivier dessine ce qui lui plaît : Strasbourg et l’Alsace.
Dans son travail on retrouve forcément Olivier l’architecte et sa passion pour les bâtiments : de la cathédrale aux façades en passant par le plus petit détail architectural, le travail d’Olivier fait la part belle aux maisons alsaciennes.

« Pour moi, il y avait un côté frustrant dans l’architecture : il y a un fossé énorme entre ce que tu imagines au départ et le résultat dans la réalité »

Strasbourg et l’Alsace mais pas que !

En se lançant dans ce projet d’illustration, Olivier pensait réaliser des séries dans plusieurs villes de France puis finalement, après une série sur les portes strasbourgeoises, et une autre sur les façades, il a pensé qu’il y avait assez de tout ça en Alsace pour que le sujet reste inépuisable !Dans les dessins d’Olivier Deichtmann, l’architecture est au coeur de tout. On retrouve de nombreux lieux qui nous sont familiers, devant lesquels on est sans doute déjà passé, des lieux qui fleurent bon l’Alsace. Ses dessins sont remplis de minutie et de détails, il y parle de culture, de gastronomie alsacienne et bien sûr d’architecture, le tout revisité dans un traitement assez contemporain qui modernisent notre point de vue sur l’Alsace. 

Dans la même idée de mise en lumière de l’Alsace, Olivier a aussi voulu valoriser ses dessins et notamment son travail autour des détails architecturaux. Pour ce faire, il a pensé à une idée très ludique : une version alsacienne de Où est Charlie !

Mais T’es où Hans !

Il a commencé par cacher des bretzels sur un dessin de la rue Petite à Mundolsheim. On retrouve aujourd’hui des grands formats, notamment de la vue de la cathédrale depuis la rue Mercière de Strasbourg, sur lesquelles se cachent de nombreux petits objets et clins d’oeil amusants ! Ces deux projets sont intitulés T’es où Hans ? Pinte de bière, grand hamster d’Alsace ou Kougelhöpf sont dessinés en bas des illustrations, à la manière d’une légende et c’est au regardeur de les retrouver ! C’est une façon pour Olivier d’amener les gens à s’attarder sur ses dessins et sur leurs détails tout en restant ludique. 

Pour réaliser ces projets, Olivier a croqué entièrement la cathédrale dans ses moindres détails, à partir d’un long travail d’observation et de prises de vue. Il a ensuite dessiné le tout à l’encre puis a passé un temps fou sur la colorisation qui permet de faire ressortir précisément chaque petit détail. Olivier ne dessine pas que la cathédrale, loin de là. L’année passée, durant le confinement, il a travaillé sa créativité en proposant un dessin chaque jour. Dessins qui étaient en lien direct avec l’actualité et que vous pouvez retrouver sur son compte Instagram. 

 
 
 
 
 
View this post on Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Olivier Deichtmann (@illustration.olivier)

Travail à l’encre et à la plume

De manière générale, Olivier se rend souvent sur place pour réaliser ses dessins, surtout quand il fait beau ! Si ce n’est pas le cas, il peut travailler à partir de photographies mais il réalise toujours un croquis sur place, surtout pour avoir les bonnes proportions des bâtiments qu’il souhaite représenter.

Il travaille principalement à l’encre ou à la plume, sur des petits formats pour pouvoir les transporter facilement. L’encrage doit se faire à plat, donc dans son atelier ! Ensuite il scanne le dessin et le colorise sur Photoshop.

Olivier travaille aussi sur commande, il a notamment déjà réalisé plusieurs maisons et des commerces pour des particuliers. Actuellement, il travaille sur deux projets autour de la cathédrale de Strasbourg : un triptyque mais aussi un travail sur la rosace qui va sans doute demander un travail plus que minutieux !

Où trouver son travail ?

Vous pouvez retrouver son travail en ligne, sur etsy, à la commande comme évoqué plus haut et à Strasbourg, dans la boutique de créateur de la Petite France, Little Nuage, au 32 rue du Bain aux Plantes, à l’échoppe Saint-Michel place de la Cathédrale et à Geispolsheim chez le caviste du Vert au Vin situé au 13 Rue d’Entzheim ! Ce mois d’octobre il participe à une exposition avec la galerie le 22 !

Questions du tac au tac 

Ton élément d’architecture favori à dessiner ? La cathédrale de Strasbourg
Le lieu que tu préfères en Alsace ?  Le petit pont qui donne sur la rue Pierre Bucher à Strasbourg
Ton plat alsacien favori ? Entre la choucroute et les fleischnecke mon coeur balance
Ton film préféré ? C’est un peu naïf mais « Les vacances de Monsieur Hulot »
Un dernier mot ? Merci Coze !

Son Insta
Sa boutique etsy

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.