Pour cet été, c’est l’illustratrice, graphiste et web designeuse, Organe K qui réalise la couverture du magazine. Une couverture acidulée, pleine de peps et de fantaisie à l’image de sa créatrice. Suivez-nous, on vous emmène dans son univers :

T’es qui toi ?

Organe K
Jérémy Morlot

Pour cette rencontre, Organe K nous accueille chez elle à Strasbourg où l’on fait la connaissance de Philippon, son lapin, aka Philippe Etchebest lors des soirées Top Chef ! Pour comprendre son univers, il faut savoir qu’Organe K voue une passion pour les petits animaux, comme les castors, les marmottes et les ragondins, elle leur rend d’ailleurs souvent visite au Parc du Heyritz. Organe K c’est une personnalité originale et drôle, ennemie jurée des oignons, fan de cappuccinos, de questionnaires de fin de mémoire qu’elle prend un grand plaisir à remplir et d’une multitude de petites choses qui sont des petits plaisirs de la vie. Des détails qui ajoutent de la fantaisie et de la couleur au quotidien et que l’on retrouve évidemment dans son travail ! 

Organe K

Organe K a 29 ans, originaire de Turckheim, elle arrive à Strasbourg après son bac. Pas grande fan de l’école à la base, quelque chose se débloque en elle à son arrivée à l’Institut Supérieur des Arts Appliqués. Après ses études, elle commence à travailler comme graphiste en free-lance à 21 ans et rejoint l’agence Vuxe. L’illustration l’accompagne depuis LISAA, mais c’est quelque chose qu’elle garde au départ pour elle, comme un petit jardin fleuri secret. Le déclic se fait véritablement lorsqu’on la contacte sur instagram pour lui acheter un de ses dessins. Organe K prend alors plus confiance en elle. La seconde étape est l’acquisition d’un Ipad. Ce nouvel outil lui ouvre de nombreux champs d’exploration dans son travail.

« J’aime les grands hamsters d’Alsace, pour moi ils font ma taille et les taupes, elles ont des lunettes ! »

Petites fleurs, têtes de culs, animaux étranges mais gentils

Si vous êtes amateurs d’illustrations, vous avez sans doute déjà croisé le travail de Organe K dans la région et notamment ses fameuses femmes aux têtes de cul, particulièrement reconnaissables ! Quand on lui pose la question du pourquoi ces femmes avec des fessiers à la place du visage, Organe K nous répond simplement qu’on a tous la tête dans le cul à un moment dans la journée, alors autant l’avoir tout le temps ! En plus de ses femmes qui au fil du temps sont presque devenues sa signature, le style de Organe K est largement marqué par un univers fantaisiste. Son monde ressemble à un joyeux mélange entre le dessin animé Hamtaro et les couleurs de Yayoi Kusama.

On y retrouve les petits animaux dont nous vous parlions quelques lignes plus haut. Castors, hamsters ou chauve-souris se retrouvent parés de vêtements colorés ou dans des situations loufoques. Dans ses dessins on découvre aussi des fleurs, des cœurs, des chats géant… Une distorsion farfelue du réel dans laquelle des éléments quotidiens se transforment en images décalées : un chien devient une saucisse, on se baigne dans une tasse de thé où l’on offre un bouquet de fleurs à têtes de chat. Un peu comme dans La vie rêvée de Walter Mitty, l’univers de Organe K nous emmène dans un monde parallèle fantasmé et fantasque où les fleurs poussent partout et dans lequel les grands hamsters d’Alsace mesurent deux mètres et sont nos copains !

Au fil des années, le style de Organe K s’est affirmé. Aujourd’hui elle travaille beaucoup avec des contours et des animaux, elle se permet plus de choses qu’à ses débuts. Pour elle, sa manière de travailler fait écho à sa vie. L’actualité n’étant pas terrible en ce moment, ses travaux sont une porte de sortie. Une échappatoire au réel qui lui permet de créer des choses qui n’existent pas, qui ne seront jamais vraiment là mais qui sont là quand même. Son style et ses inspirations découlent directement de sa personnalité. De nature joyeuse et curieuse, Organe K aime les choses improbables, elle aime faire la fête, faire des blagues et des choses un peu dingues. La routine ça n’est pas trop son truc, ça la rend même triste. C’est peut-être aussi pour ça qu’elle est free-lance.

Ses projets et ses actus

Dernièrement vous avez pu voir son travail exposé au centre commercial Rivétoile ou à la boutique Balsamine à Strasbourg. Elle a également réalisé une borne dans le cadre du projet Colors City en mai dernier (sa borne est à découvrir au 28 avenue de la Forêt Noire à Strasbourg).  Elle exposera aussi à Paris, au Sister Market à la Cité Fertile les 17 et 18 juillet.

Du côté de ses projets à venir, Organe K réfléchi à une bande dessinée, co-écrite avec un ami. En ce moment, elle travaille notamment sur les personnages et leurs caractères. A n’en pas douter, ils seront un peu barrés !

Elle est aussi ouverte à tout projet et nous avoue que dès qu’une proposition lui est faire, elle s’empresse d’appeler sa maman, sa mamie et son copain ! Lorsqu’on la questionne sur le projet de ses rêves, elle nous dit tout de suite qu’elle adorerait travailler avec la marque Vans, faire des événements ou des produits avec eux ! Vous pouvez retrouver son travail sur etsy, chez Curieuse à Strasbourg et chez Image Fantôme à Bruxelles !

 Elle réalise la couverture de Coze Magazine pour le hors-série de l’été 2021 ! Les prints des couvertures du magazine sont disponibles à l’achat sur notre boutique en ligne par ici !

Organe K Coze Magazine

La couv’ vue par l’artiste : « Ma balade onirique »

Questions du tac au tac 

  1. Ton animal favori ? Les ragondins, les castors et les marmottes
  2. Une destination de vacances idéale ? L’Italie pour la nourriture ! Faire un roadtrip des spécialités italiennes !
  3. Ta BD préférée ? Planplan culcul d’Anouk Ricard
  4. Ton endroit alsacien favori pour profiter de l’été ? À Turckheim dans mon village natal exactement ici : (48.0937389, 7.2738830) quand la nuit tombe avec une bonne bouteille de vin 
  5. Ton tube de l’été ? 13 Buone Ragioni de Zucchero

https://www.instagram.com/organe_k/?hl=fr
https://www.etsy.com/fr/shop/organekauffmann

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.