© © Bartosch Salmanski

Pour débuter cette 9e saison, c’est à un nouveau venu sur la scène artistique locale que nous avons fait appel pour illustrer la couverture. Il s’agit du jeune photographe et vidéaste Hugo Cappa. Bachelier depuis un peu plus d’un an, Hugo vit déjà de son activité, en partie grâce à l’essor que les réseaux sociaux lui ont offert. Le jeune artiste a la chance de pouvoir lier sa profession à sa passion pour l’automobile ainsi qu’à la mode, domaine qui lui a permit de faire de nombreuses rencontres enrichissantes. Passionné par l’humain, il s’est rapidement démarqué grâce à son rapport à l’esthétisme et à son œil frais. Nous avions déjà fait appel à lui il y a quelques mois, pour la réalisation de la vidéo report du NL Contest. Voici l’occasion de vous le présenter !

Hugo Cappa est né et a grandi dans la région de Colmar. Passionné par l’automobile depuis le plus jeune âge, il passait de nombreuses heures à admirer les véhicules anciens et modernes et à déceler leurs particularités à l’occasion de salons qu’il visitait avec son père, avant de s’essayer au dessin. Désirant initialement s’orienter vers le domaine de l’architecture d’intérieur, il s’est dirigé vers un Baccalauréat sciences et technologies du design et des arts appliqués. Mais le destin en a voulu autrement. Plus attiré par le milieu créatif que technique, il s’est cherché pendant un petit moment avant de trouver, presque par hasard, sa voie. Souhaitant s’essayer à la vidéo, Hugo a fait l’acquisition d’un premier appareil photo. Petit à petit, il s’est pris au jeu et finalement, c’est en faisant de la photo de rue et du portrait, qu’il a compris que sa place se situait derrière un objectif. Quelques mois plus tard, il s’est offert son premier Reflex. Le commencement d’une carrière.

Son travail
Autodidacte, Hugo n’a suivi aucune formation en photographie ou en vidéo. C’est sur le terrain qu’il a tout appris. Il a commencé par shooter les projets mode de ses camarades, puis différents modèles, au gré de ses idées et envies. Grâce à son talent naturel pour le portrait et son regard frais, il a commencé à se faire connaître, et ce, bien au-delà de son lycée. Côté vidéo, Hugo œuvre désormais en solo, mais a débuté avec deux amis à lui. Ensemble, ils ont dédié leur activité à l’automobile. Une première expérience qui lui a permis de se faire une petite place dans le milieu et de tisser un réseau de contact.

Quand je suis derrière l’objectif, j’observe les gens, je vois qui ils sont, comment ils sont

Hugo fait partie de cette jeune génération qui a grandi avec les réseaux sociaux. Et pour le coup, c’est l’un deux qui a contribué à développer sa notoriété : Instagram. C’est en partie grâce à cette plateforme qu’Hugo a pu mettre en avant son travail et ainsi décrocher de nouvelles propositions de collaborations. Avec des particuliers, mais également avec certains professionnels, par qui il a été repéré et qui ont été captivés par son univers. On compte parmi eux la marque Foster Watches, qui a fait appel à lui pour la réalisation des visuels du catalogue en ligne, le garage spécialisé dans la restauration d’anciennes Porsche, MCG Propulsion, pour qui il a réalisé plusieurs vidéos ou encore la bloggeuse Estelle Segura, qu’il a shooté dans les rues de Strasbourg lors de l’essai de l’I-PACE de Jaguar. Toutes ces collaborations lui permettent, une dizaine de mois seulement après l’obtention de son Baccalauréat, de vivre de son activité.

Si on devait poser des mots sur son style, c’est l’esthétisme, la lumière et le mouvement qui se dégageraient. Quand on lui pose la question, le jeune photographe-vidéaste nous assure simplement fonctionner au feeling, improviser et laisser libre court à la spontanéité. Une réponse à l’image de cet artiste passionné par l’humain.

Ses actus
Avec une énorme soif d’apprendre, Hugo souhaite désormais s’ouvrir à l’écriture et à la réalisation de courts-métrages. Inspiré par ses différentes rencontres, il souhaite partager et retranscrire des histoires, des bouts de vie et refléter certaines personnalités côtoyées depuis le début de son activité. Il désire également s’essayer à la photographie argentique. Un moyen pour lui de prendre plus de temps pour construire l’image. Il continue parallèlement à répondre à la demande grandissante de ses clients.

Son site : hugocappaprod.com
Son instagram : @hugocappaprod
Sa page Facebook : Hugo Cappa Prod
Son Youtube : Hugo Cappa

Test du tac au tac :

> Ton film préféré : Inception de Christopher Nolan
> Une musique qui te ressemble : The Baseballs – Umbrella
> Ton spot préféré en Alsace : le garage de voitures anciennes où je réalise la plupart de mes shootings
> Si tu pouvais crier un truc dans la rue là tout de suite : je ne crierai pas dans la rue, je suis assez discret.

La couv’ vue par l’artiste :

« J’ai choisi de mettre cette photo en couverture du Coze de septembre car elle allie ma passion pour les voitures anciennes, avec cette Camaro, plus le tag qui est derrière, qui au final est une pratique assez ancienne, mais qui revient à la mode de nos jours : qui reste « récent ». Lier l’ancien et le moderne pour ne faire qu’un, c’est ce que je voulais et ce que je fais tous les jours dans mon travail. »

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.