Exposition du  4 septembre – 20 septembre, dans le cadre de la Biennale de la Photographie de Mulhouse.

Dépaysement et anthropocène du Bassin potassique
BERNARD BIRSINGER, STÉPHANE SPACH, DOMINIQUE BANNWARTH, JACKY NAEGELEN & SYLVAIN SCUBBI.

Commissariat : Mickaël Roy

Pour tout le sel de la terre propose une lecture post-industrielle, environnementale et sociale du Bassin potassique alsacien à travers une sélection de photographies donnant à voir une traversée sensible d’un monde et d’un territoire ouvrier révolus, fait d’hommes, d’infrastructures et de paysages marqués et transformés par un siècle d’activité minière. Singulier par son histoire géologique, industrielle, sociale et son devenir-paysager, le territoire du Bassin potassique constitue en effet par sa physionomie, un agrégat de vestiges-témoins d’une longue activité d’exploitation des ressources du sol et d’aménagement de l’espace à cette fin, notamment ponctué par la subsistance de terrils, de chevalements, d’édifices industriels et de cités minières, et co-existant aujourd’hui avec un développement urbain et commercial dense, caractéristique de la requalification de ce bassin de vie et de la mutations des fonctions relevant désormais pour beaucoup du secteur tertiaire, dont témoigne par exemple l’extension des zones commerciales et des quartiers résidentiels.

Le Séchoir, Mulhouse
25 Rue Josué Hofer, Mulhouse
Au dernier étage.
Ouvert tous les samedis & dimanches de 14h à 18h
et sur rendez-vous au 03 89 46 06 37

La Biennale de la Photographie de Mulhouse

A lire aussi : This is the End, la Biennale Photo

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.