© n/a

Pasteur évangélique à la fois charismatique et zélé, Stiffelio suscite l’admiration de toute sa communauté. Les fidèles se pressent chaque dimanche au temple pour écouter ses sermons et ses lectures enflammées des textes sacrés. Il saisit chaque occasion pour faire démonstration de sa droiture et de son abnégation. Mais peut-on sincèrement prêcher la miséricorde infinie de Dieu sans avoir fait soi-même l’expérience amère de la trahison ? La découverte de l’infidélité de sa femme Lina, des manigances de son beau-père Stankar et de la duplicité de son ami Raffaele révèlent Stiffelio à lui-même. Derrière sa stature rigoriste de prédicateur austère se cache un être de chair et de sang, tiraillé entre un idéal de vertu chrétienne et des passions bien humaines. Composé par Giuseppe Verdi quelques mois avant Rigoletto, Stiffelio provoque les foudres de la censure qui voit d’un très mauvais oeil cette histoire mariant adultère et fanatisme religieux. Sacrifiée et estropiée sur l’autel de la bienséance, sa version originale n’est retrouvée qu’à la fin des années 1960. Ce chef-d’oeuvre méconnu est présenté pour la première fois en France dans un huis-clos diluvien imaginé par le metteur en scène Bruno Ravella.

En italien
Surtitré en français, allemand

 

dimanche 07 novembre de 15h00 à 17h30
La Filature - Mulhouse
prix : 90€
L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.