Cinq femmes arrivent sur scène. Elles sont techniciennes lumière, son, plateau… Le spectacle a joué la veille et il est temps de nettoyer et remiser celui-ci afin de préparer la représentation du soir. Au fur et à mesure du rangement, la question du “Qui fait quoi ?” dans l’équipe va être soulevée, amenant avec elle bon nombre d’autres questionnements liés à la notion de servitude…

 

De leurs échanges et de leurs gestes vont naître des fictions, des jeux de rôles et de masques qui interrogent les rapports dominant.e.s / dominé.e.s : interprétations libres et décomplexées du spectacle du soir, “Les Bonnes” de Jean Genet. Elles fabriquent des sons, des outils, des costumes et des éléments de décor à partir d’un spectacle leur servant de matière première. Le plateau à ranger et nettoyer devient lieu de rituels cathartiques permettant une mise en lumière des mécanismes d’asservissement qui régissent notre société.

 

Alors que les cinq femmes font du plateau un lieu de l’expérience d’un modèle de liberté, certains mécanismes de prise de pouvoir viendront-ils rendre la tâche difficile ?

vendredi 17 décembre de 20h30 à 22h15
13e sens – scène et ciné
prix : 20€
L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.