« Je suis seulement un musicien tchèque ordinaire qui partout autour de lui entend de la musique, dans les forêts, dans les champs de blé, dans les torrents, dans les chansons populaires. La nature, le travail, les récits sont les sources de mon inspiration. » Cette confession de Dvořák s’applique particulièrement à sa Sixième Symphonie, si imprégnée des sons de la nature et des danses de sa chère Bohême. Une nature exaltée par les Quatre Saisons de Vivaldi, que Max Richter détricote et recompose dans son univers sonore si hypnotique, à mi-chemin entre la musique minimaliste et l’électronique. Et Fabien Cali nous dit l’angoisse d’en être éloigné dans Anxiopolis, traduction de l’inhumanité des quartiers d’affaires de grandes métropoles.

vendredi 14 janvier de 20h00 à 22h00
La Filature - Mulhouse
prix : 27€
L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.