spectacle présenté dans le cadre de la Quinzaine de la Danse

Sur un carré de gazon, dans une « baignoire-monde » ouverte sur l’imaginaire, une jeune fille s’affranchit des diktats et normes associés au genre. S’appuyant sur un texte de Catherine Verlaguet, autrice complice de La Filature, la chorégraphe et danseuse Marie Barbottin, accompagnée d’un musicien et d’un danseur en LSF, nous embarque en douceur et en poésie sur les chemins de l’émancipation féminine.

« Solo pour deux interprètes », La Chambre d’eaux est une fable contemporaine qui réunit une danseuse, un musicien, et un danseur en langue des signes française. Tout se déroule autour d’une baignoire, lieu de détente et de retrouvailles avec soi. Ce monde en réduction où l’horizon des possibles peut s’élargir à l’infini. Abri et réservoir fécond de pensées, d’images… et d’histoires. Car La Chambre d’eaux c’est avant tout l’histoire d’une fille qui naît le poing en avant. Entre politique et intime, il est question de grandir et de se construire dans l’égalité, à contre-courant des normes sociales. L’univers de poésie et de réflexion, de musique, de danse et de mots laisse place à l’imaginaire de chacun, aux rêves et aux promesses aussi, que tout peut advenir.

Dès 6 ans 

mercredi 25 janvier de 15h00 à 15h45
La Filature - Mulhouse
prix : 12€
L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.