Pour son premier concert en public, l’Orchestre de Chambre de Colmar frappe fort avec un projet exceptionnel : 27 artistes seront sur scène pour la redécouverte d’une œuvre inestimable, après 2 siècles de silence. Les réservations ouvrent le 20 MAI, nombre de places limitées…

Si tout le monde connait Mozart, le nom de Marianna MARTINES est, quant à lui, totalement inconnu : à l’image de la plupart des compositrices, il n’a pas été retenu par la postérité. Et pourtant… collègue estimée de Mozart, elle fut l’une des élèves les plus brillantes de Haydn au clavier et de Porpora au chant. Elle laisse en héritage des dizaines d’œuvres splendides : Messes, Oratorios, Concertos, Sonates, Airs, pour partie commandes impériales puisqu’elle avait une place de choix à Vienne. Or, sa qualité de femme, la priva du privilège de l’édition, sésame de la diffusion et de la célébrité, privilège alors masculin. En 1812, se furent ainsi d’authentiques chefs-d’œuvre qui ont été remisés dans plusieurs bibliothèques prestigieuses faisant sombrer dans l’oubli cette créatrice de génie.

« Marianna Martines nous parle dans son manuscrit, c’est comme si nous lui redonnions vie. »

« Affirmer que les créatrices ont été mises de côté est une chose, le démontrer en est une autre. C’est pourquoi symboliquement nous avons choisi cette œuvre et cette compositrice :  en abordant une collègue de Mozart ayant la même position, dans la même ville et en interprétant l’un de ses chefs-d’œuvre, de très grande qualité, la différence de traitement entre elle et Mozart devient patente : d’un côté une célébrité mondiale, de l’autre un oubli total. » nous précise Maître Welschinger, président de l’Orchestre de Colmar.

Plus d’infos

vendredi 11 juin de 20h00 à 22h30
Théâtre municipal - Colmar
Non communiqué
L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.