Franz Schubert a marqué à jamais l’histoire de la musique de son empreinte romantique. Né à Vienne en 1798, il est l’élève de Salieri et devient l’un des plus fervents admirateurs de Beethoven. Malgré sa mort précoce à l’âge de trente-et-un ans, il est l’auteur d’une oeuvre fleuve comptant plus de mille pièces. Quatuors à cordes, symphonies, sonates, fantaisies, opéras, il a exploré toutes les formes avec la même quête d’absolu. Surtout, il a porté l’art du lied à sa perfection notamment avec La Belle Meunière, Le Voyage d’hiveret le posthume Chant du cygne, trois cycles qui révèlent avec éclat les thèmes qui l’ont obsédé durant toute sa vie : l’amour, bien sûr, mais aussi l’espoir, la déception, la mélancolie, la tristesse, la nature et surtout l’errance vers un ailleurs inaccessible. Dans une scénographie du peintre Silvère Jarrosson, les danseurs-chorégraphes du Ballet de l’OnR déploient leurs univers artistiques au fil d’une dramaturgie musicale autour de la figure et de l’oeuvre de Schubert imaginée par le pianiste Bruno Anguera Garcia. Quinze pièces chorégraphiques intimes et singulières composent ce cycle schubertien inédit auquel se joignent plusieurs jeunes chanteurs de l’Opéra Studio.

mardi 12 octobre de 20h00 à 22h00
Théâtre de la Sinne - Mulhouse
prix : 25€
L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.