Avec Michel Remy, spécialiste d’art et de littérature modernes et contemporaines britanniques.

La fin du XIXe siècle victorien se déchire entre la croyance dans le développement scientifique (en particulier les mathématiques) et l’idée de corruption de l’homme et de perte d’une innocence originelle. C’est cette situation de frustration angoissante que Lewis Carroll, plus ou moins consciemment, avec plus ou moins de dénégation, tente de «régler» lorsqu’il écrit les deux Alice et ouvre le jeu entre logique et nonsense à mi- chemin entre rêve et réalité.

mercredi 25 janvier de 18h30 à 20h00
Auditorium des musées de Strasbourg
Gratuit
L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.