© Bartosch Salmanski

Notre numéro de l’été 2024 vous emmène à la rencontre de Léo Righini-Fleur. Installé à Strasbourg depuis 6 ans, l’illustrateur mène sa barque entre jeux et pédagogie à travers des objets narratifs très colorés.

Le print de la couverture est disponible sur notre boutique en ligne

Léo est illustrateur pour la jeunesse et concepteur de livre. Après un bac STD2A (sciences et technologies du design), il rejoint l’École Estienne en illustration avant d’arriver à Strasbourg en didactique visuelle à la Haute École des Arts du Rhin (HEAR). Porté par une appétence pour la pédagogie et la vulgarisation scientifique. Il en sort diplômé en 2020. Très attiré par les notions de transmission, il valide également la formation de plasticien intervenant du Centre de formation des plasticiens intervenants, également dispensée à la HEAR. Il y aborde des aspects sociaux autour de la place de l’artiste, de son rôle et de ce qu’il peut apporter. Il crée ensuite l’atelier demi-douzaine avec des camarades et s’y installe. Situé quai Finkmatt à Strasbourg, l’atelier accueille sept artistes-illustrateurs et propose régulièrement des expositions, rencontres ou événements.

Une pédagogie ludique

Son univers est très coloré. Léo utilise principalement des couleurs franches et contrastées. Que ce soit en sérigraphie ou en numérique, le travail de la couleur fait partie intégrante de ses dessins. Léo travaille aussi à la gouache. Son livre Les Grimaces sorti en avril dernier est assez représentatif de sa manière de travailler. Léo imagine, teste, construit des maquettes qui vont ensuite donner lieu à des créations. Pour Les Grimaces par exemple, l’idée initiale vient d’un projet autour des muscles du visage. Un projet didactique et ludique qui permet d’en apprendre plus sur ces muscles grâce à des languettes insérées au cœur des pages. Cette idée est réinterprétée pour ce livre jeunesse autour des grimaces.

Léo Righini Fleur
Les Grimaces

Pour Léo, le domaine de l’illustration jeunesse permet beaucoup d’expérimentations. Que ce soit autour des formes, des couleurs, du pop-up, des découpes ou des jeux de mots, les champs des possibles sont très vastes et permettent d’essayer différentes choses, toujours avec beaucoup de créativité et un aspect ludique.

Cet univers lui permet d’expérimenter et de mettre en pratique des façons de vivre le livre qui lui sont chères. Ses deux mémoires de fin d’étude ont d’ailleurs porté sur l’implication du lecteur dans la narration mais aussi de son implication physique dans la lecture. Pour Léo, les aspects ludiques et pédagogiques vont de pair et il est important que la narration puisse passer par la manipulation ou le jeu. Cela donne une façon d’imaginer le livre non pas comme un objet qui prend sens seulement par les mots mais qui prend vie par sa forme, ses découpes et ses possibilités en termes de manipulation : un objet qui se raconte au-delà des mots.

En ce moment, Léo travaille sur Simone, un livre pour les 2,3 ans qui vous transportera dans les déplacements de Simone et son chat qui sortira en septembre chez Albin Michel. Giga Pasta sera le suivant. Sa sortie est prévue à l’automne chez Benjamin Media. Aussi pour les 2,3 ans, ce projet vous emmènera à la découverte de la fabrication des pâtes. Ce livre audio sera édité en deux versions : un format classique et un autre plus grand qui sera adapté pour les personnes malvoyantes. Pour Giga Pasta, Léo illustre l’histoire et travaille avec un auteur et un ingénieur du son. Les projets ne s’arrêtent pas là : un autre livre est en cours ! Cette fois pour les 7,10 ans, il s’intéressera aux milieux naturels extrêmes. Pour ce projet, c’est Léo qui fait toutes les recherches, sélectionne les sujets, choisit les informations. Un travail de longue haleine, qui apporte beaucoup d’allers-retours entre la forme et le fond, mais qui s’annonce forcément très intéressant et ludique !

En parallèle, Léo est aussi illustrateur pour le journal Gustave Junior. Il s’agit d’une publication trimestrielle gratuite, téléchargeable et imprimable à destination des enfants ! L’idée est de démocratiser la poésie pour les plus jeunes. Vous y retrouvez des poèmes d’auteurs différents à chaque revue.

Léo partage donc son temps entre de nombreux projets : son travail sur les livres, le développement d’idées, l’illustration pour Gustave Junior, ses interventions lors de cours ou d’ateliers, sa participation à des salons et ses projets personnels. C’est sans doute l’un des aspects qu’il préfère dans son métier : toujours en mouvement, les rencontres et les interactions sont nombreuses.

En plus de tous ses projets à venir, Léo aimerait travailler le bois. Il réalise déjà de petits personnages animaliers qu’il peint à la main et souhaiterait développer cette pratique. Que ce soit avec des jeux de formes, des puzzles ou des panneaux peints qui créent des scènes, Léo aimerait travailler sur l’espace et emmener l’image en dehors du livre. Affaire à suivre !

Vous pouvez retrouver son travail sur les réseaux sociaux, ses livres en librairie et les événements à venir sur la page de l’Atelier demi-douzaine !

QUESTIONS DU TAC AU TAC
1 – Ton endroit culturel alsacien préféré ?  L’atelier demi-douzaine
2- Où faire une balade ? Le long du Rhin tortu
3 – Où boire un verre ? À la Lanterne
4 – Ta musique du moment ?  These Words – Badger, Natasha Bedingfield
5 – Ton plat alsacien préféré ?  Les käse spaetzles
6 – Un dernier mot ? Prenez soin de vous !

https://www.instagram.com/leo_rf_/
https://www.instagram.com/atelier_demi_douzaine/
https://www.instagram.com/gustavejuniorpoesie/?hl=fr

 

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.