© Bartosch Salmanski

Chaque mois, un artiste alsacien est invité dans nos pages et sur la couverture du magazine pour vous faire découvrir toute la richesse et la diversité créative de la région. Pour juin 2024, c’est Nadia et son univers fait de formes, de lignes et de papiers découpés qui est à l’honneur !

Retrouvez le print de la couverture en vente sur notre boutique en ligne

Nadia est strasbourgeoise, artiste depuis de nombreuses années, bien qu’elle ne se sente légitime que depuis peu. Après des études en chimie loin du domaine artistique et des emplois dans le monde du tourisme, c’est grâce à la crise du covid et au confinement que sa vie prend un véritable tournant.

Depuis petite, elle est passionnée de dessin et de peinture, mais cette passion restait secrète et ses créations étaient souvent cachées sous son lit. Après son parcours universitaire et des emplois dans le tourisme, elle se réinstalle à Strasbourg et prend un cours du soir à la Haute École des Arts du Rhin (HEAR), poussée par l’envie de rencontrer d’autres personnes qui dessinent. Un premier déclic s’opère avec cette expérience. Nadia se lance ensuite dans une licence d’arts plastiques à la Sorbonne. Un diplôme qui lui permet de se sentir plus légitime, lui apporte des connaissances supplémentaires et qui assoit aussi sa démarche artistique.

La crise sanitaire a été un élément déclencheur dans son parcours. En effet, ce temps suspendu lui a permis de développer son travail et de le mettre en lumière sur les réseaux sociaux. Une ouverture sur le monde qui a donné de la visibilité à ses créations et qui lui a permis de faire plusieurs rencontres et offert de nombreux retours sur son travail. Après les confinements, elle a d’ailleurs exposé ses travaux dans le cadre d’une exposition collective à la galerie Virginie Lesage à Paris. C’est forte de ces expériences nouvelles que Nadia quitte son emploi pour se consacrer pleinement à son art.

Lignes et géométrie

Nadia nous confie qu’elle a toujours été dans un univers plutôt abstrait. Ses moyens d’expressions sont très liés à la géométrie, elle aime travailler avec la ligne, la couleur, la répétition, le vide et le plein. C’est en visitant des expositions qu’elle s’est rendue compte que la couleur à elle seule pouvait faire transparaître de nombreuses émotions. Ses travaux sont minimalistes et offrent des jeux entre les formes, la couleur et les lignes. Visuellement très graphiques, ses œuvres nous rappellent l’abstraction géométrique et renvoient à des notions de précisions. Nadia utilise beaucoup la gouache, l’encre et le crayon mais ajoute aussi des éléments en broderie ou en collage à ses compositions, ce qui donne une certaine texture à l’ensemble.

Depuis quelque temps, l’envie de sortir du cadre, du format plat et de créer des choses que l’on peut manipuler s’est faite ressentir. Nadia a alors repris un cours du soir à la HEAR autour de la reliure pour réaliser un livre carrousel. Depuis, c’est le travail du papier découpé qui s’est ajouté à sa pratique. Ciseaux et scalpel ont donc rejoint sa palette d’outils et lui offrent un nouveau champ de création. Avec le papier découpé, Nadia explore cette fois des univers plus figuratifs et réalise des sculptures et notamment des insectes. Là encore, précision, découpe et géométrie sont de mise. Un côté mathématique constant est présent dans l’ensemble de ses pratiques, un point essentiel que l’on peut peut-être relier à ses études scientifiques !

Pourtant, même si cet aspect est commun à ses deux pratiques, le résultat et le processus créatif sont bien différents. Le travail autour de l’abstraction géométrique est assez méditatif et se fait dans une forme de lâcher prise. Nadia commence par tracer un trait et laisse ensuite aller sa main. Il n’y a jamais de croquis, chaque réalisation se construit dans une sorte de laisser aller. Pour les papiers découpés, c’est l’inverse, il faut savoir on l’on va et cette fois les croquis préparatoires sont nécessaires.

Actuellement Nadia travaille sur une nouvelle série géométrique. Elle participe aussi à de nombreux événements, salons et expositions. Nadia anime aussi des ateliers autour de sa pratique du papier découpé et du pop-up.

Vous pouvez retrouver son travail en ligne, sur les réseaux sociaux, mais aussi sur son site qui dispose d’une boutique en ligne !  Ses créations en papiers découpés sont aussi disponibles dans deux points de vente en Alsace : à la boutique Osmoz à Mulhouse et à l’atelier de Régine à Fessenheim-Le-Bas. N’hésitez pas à suivre ses comptes pour découvrir ses prochaines actualités !

https://www.nadiabstudio.com
https://www.instagram.com/nadia_b_studio
https://www.instagram.com/nab_lab_stras

QUESTIONS DU TAC AU TAC
Un mot que tu aimes bien ?
Funambule
Un mot que tu n’aimes pas ? Discrimination
Ton endroit culturel préféré en Alsace ? Le MAMCS
L’endroit pour boire un verre ? La Storig
Ta musique du moment ? Pete Doherty
Ton film favori ? Pulp Fiction 

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.