Guillaume Allemand, ornithologue de formation, exploite dans son œuvre les origines du vivant : Il cisèle, polit et accumule des os dans des tableaux spectaculaires en relief où vivant et non vivant se confrontent ; au blanc virginal de ses tableaux s’oppose la matière primitive osseuse. Que le blanc connote l’invisible, l’infini ou le silence, il permet la libération totale de la surface ; Pour le groupe Zéro, le blanc s’inscrivait dans une recherche d’exaltation de la lumière et de vibration de la surface picturale.
Pour Guillaume Allemand, cette surface composée d’os est une exaltation du vivant, d’une biologie ressuscitée : « je redonne naissance à l’animal en lui rendant hommage »

La galerie l’Estampe a édité huit aquagravures originales avec l’artiste et expose du 23 mars au 13 avril les compositions originales de Guillaume Allemand ainsi que nos éditions.
Vernissage, en présence de l’artiste, le vendredi 22 mars, à partir de 17H.

Galerie l’Estampe
31 quai des Bateliers à Strasbourg
Plus d’infos

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.