« Les expositions fixent un moment de l’itinéraire d’un artiste. Au retour d’un mois de marche sur les chemins de pèlerinage millénaires de Kumano Kodo, j’ai peint en écho à ces paysages traversés, avec de profondes forêts poussant sur des pentes escarpées. J’ai peint alors la mul-titude des arbres, dressés, debout, comme les humains.
 
La forêt est un lieu comme le désert, un lieu où les chemins se perdent, mais n’est-ce pas aussi un lieu où on peut se trouver soi-même ? Les paysages ne sont-ils pas propices à l’er-rance et au cheminement en soi.
 
Dans les tableaux, les paysages sont parfois déserts, parfois peuplés de quelques figures ou d’une multitude. Figures rassemblées, et prises dans le silence du tableau.
 
Ces paysages sont aussi une interrogation face aux dangers que fait courir l’être humain à la nature. Le lien entre humanité et la nature va-t-il se rompre ?
 
Le papier coton, support des tableaux exposés, permet différentes formes de travail. La pein-ture acrylique ou l’encre, y est déposée par estampage et tamponnage, à sec ou en dé-trempe, en superposant de nombreuses couches. L’accumulation de matière déposée donne de l’épaisseur à la peinture, ou plutôt de la profondeur, avec des reliefs, des transparences et des opacités.
 
Temple Saint-Etienne 
12 Pl. de la Réunion, 68100 Mulhouse
 
Du mercredi 20 mars au dimanche 07 avril 2024
Du mer au dim – de 13h à 19h 
Entrée gratuite
L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.