Dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 à Paris, le ministère de la Culture a lancé en novembre 2021 le projet Archi-Folies, en référence aux Folies de Bernard Tschumi, architecte, installées dans le parc de la Villette. Chacune des 20 écoles nationales supérieures d’architecture de France s’est vu confier la responsabilité de concevoir et de réaliser un pavillon représentant une fédération sportive. Le pavillon piloté par l’ENSAS représentera la fédération du triathlon, choisie pour ses valeurs de persévérance et d’innovation, et sa très forte relation avec l’environnement naturel. Pour son pavillon, l’ENSAS s’associe à l’INSA Strasbourg, école d’architecture et aux Compagnons du devoir – Grand Est. Celui-ci sera présenté à partir du mois de juin et pendant toute la durée des Jeux au parc de la Villette, qui accueillera le Club France, lieu de célébration des athlètes, où seront rassemblées l’ensemble des fédérations sportives françaises.

Un projet mêlant valeurs sportives et écologiques

Dans le cadre du processus pédagogique, plusieurs concepts de pavillons ont été pensés par les étudiants au cours de l’année 2022 – 2023. En début d’année 2023 – 2024, les étudiants strasbourgeois ont voté pour le projet qui leur paraissait le mieux représenter les enjeux et besoins et ont entrepris de le développer sous la direction des enseignants. Intitulé « le TriAngle », il a été présenté en janvier 2024, accompagné d’une maquette complète à l’échelle 1/4 et d’une maquette de détail à l’échelle 1. Les étudiants, encadrés par Benjamin Dubreu, Sibylle Pöhler et Loïc Picquet du côté de l’ENSAS, Nicolas Brigand, Joachim Boyries et Léonor Lay du côté de l’INSA et les formateurs des Compagnons, ont imaginé un pavillon conçu autour de la figure du triangle, rappelant les trois sports du triathlon : le cyclisme, la natation et la course à pied. À la demande de la fédération, la construction, pensée pour accueillir les sportifs olympiques et paralympiques, sera également capable d’accueillir du public pour une pratique immersive sur tapis de course et vélos. Véritable kiosque de rencontre, il s’étendra sur une surface de 11,25m x 11,25m avec une hauteur de 5m et proposera un espace intérieur couvert de plus de 50m2. Il pourra être clos et deux de ses façades pourront être largement ouvertes vers l’extérieur. La structure, construite entièrement en bois, est conçue pour être facilement démontable et remontable, favorisant ainsi son réemploi. Durables, les matériaux bois (epicea) utilisés sont issus de la production locale. Le pavillon sera protégé des intempéries et du rayonnement solaire par une toiture à l’esthétique très travaillée composée de plusieurs triangles en zinc. La fabrication du pavillon se fera chez les Compagnons au cours du mois de mars 2024 et le montage aura lieu à Paris en mai 2024 dans un chantier d’ampleur coordonné par les Grands Ateliers de l’Isle-d’Abeau. À l’issue des Jeux Olympiques et Paralympiques, le pavillon sera rapatrié à Strasbourg pour être implanté dans l’enceinte du Parc des Romains, en collaboration avec la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg.

Une collaboration professionnalisante

Pas moins de 28 étudiants de l’ENSAS et de l’INSA, accompagnés de jeunes compagnons, ont participé à la conception du pavillon. Habitués aux projets individuels ou en petit groupe, ils ont dû apprendre à collaborer ensemble, sur un même projet, à l’instar d’une équipe en agence d’architecture. Ce projet hors du commun a permis aux étudiants d’apprendre « par le faire » en abordant des sujets rarement vu pendant leurs études, notamment la dimension pratique comme le chiffrage ou la logistique. En se mettant dans la peau d’un architecte praticien, les étudiants ont appris à ne laisser aucune zone d’ombre dans le projet, mais aussi à prendre en compte les différentes contraintes apportées par le porteur du projet, le Ministère, ainsi que les différents acteurs qui interviennent dans la conception et les usages finaux. Une soixante d’élèves compagnons du devoir, aussi bien charpentiers, menuisiers, couvreurs que métalliers-serruriers, s’attèlent désormais à la réalisation du pavillon. Ils apportent une expérience pratique sur le terrain grâce à leur savoir-faire. Il s’agit d’une opportunité unique pour les élèves architectes et artisans de réaliser un projet dans son intégralité, de la conception à la construction, et de mettre en pratique une nouvelle culture constructive en phase avec la transition écologique. En travaillant main dans la main sur ce chantier, les étudiants architectes et les jeunes des Compagnons du devoir ont l’occasion de mieux comprendre les besoins et les contraintes de chacun, en développant leurs compétences existantes et en acquérant de nouvelles. Cette collaboration à trois écoles est une véritable chance de conjuguer leurs compétences et expertises respectives au service d’un objectif commun.

ENSA STRASBOURG
6-8 Boulevard du Président-Wilson à Strasbourg

Plus d’infos

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.