© Paysage ©Teona Goreci-

Lors de son ouverture en 2022, nous vous présentions la nouvelle venue des salles strasbourgeoises dans un article par ici . Depuis La Pokop a déjà fait un bon bout de chemin et ne manque pas de séduire un large public avec sa programmation éclectique entre théâtre, danse, cinéma-karaoké et bien d’autres réjouissantes propositions …

Fruit du travail du Crous et de l’Université de Strasbourg, La Pokop est résolument tournée vers les étudiants grâce à sa localisation mais aussi grâce à sa politique tarifaire – les événements sont en effet pour la majeure partie gratuits ou au tarif de 2 euros pour les étudiants. La salle met aussi en lumière les jeunes artistes par sa programmation, elle accueille notamment les finales des tremplins du Crous ou encore des spectacles dans le cadre du festival Démostratif axé sur la jeune création mais va bien plus loin avec des missions de formations et de création !

La Pokop, une salle de spectacle mais aussi un lieu de création 

En effet, La Pokop a pour mission d’accompagner et de soutenir la jeune création afin de favoriser l’expérimentation. La salle accueille ainsi depuis son ouverture en 2022 de nombreux artistes en résidence. Les temps de résidence sont essentiels pour le spectacle vivant. À l’image de grands workshops, ils permettent aux compagnies de travailler et de répéter en profitant des équipements de la salle mise à leur disposition. Des temps indispensables pour pouvoir roder leur spectacle avant de le présenter au public. Vous pouvez découvrir les différentes compagnies accueillies en résidence à La Pokop cette saison par ici

Découvrez le fruit de cet accompagnement en février !

Depuis septembre 2022, La Pokop soutient aussi financièrement deux jeunes compagnies qui sont en voie de professionnalisation : la compagnie Me revient le manque et la compagnie Conférence pour les Arbres. L’accompagnement prend la forme de temps de résidence, comme mentionné plus haut, mais aussi d’une aide à la production et à la diffusion ! Les deux compagnies travaillent sur des projets qui s’intéressent à la question de l’effondrement et vous pourrez découvrir le résultat durant ce mois de février à La Pokop !

La compagnie Me revient le manque présentera la première de son spectacle Paysage le 16 février à 20h et la compagnie Conférence pour les Arbres proposera une lecture du texte intégral de son futur spectacle À la tâche à venir (celle d’enterrer le monde) le 13 février à 15h et 18h.

Le spectacle Paysage

Paysage Pokop strasbourg
Paysage ©Teona Goreci

Paysage est le premier spectacle de la compagnie Me revient le manque. Celle-ci a été fondée par Yanis Skouta, jeune comédien diplômé de l’école du TNS en 2019. Cette même année, il voyage en Grèce et est frappé par une pensée : il se peut que le magnifique paysage qu’il est en train d’admirer disparaisse définitivement. C’est de cette angoisse qu’est née l’idée de Paysage

Une pièce d’anticipation écrite et mise en scène par Yanis Skouta, qui parle d’effondrement mais aussi d’amour. Dans un monde où la lumière est sur le point de disparaitre, Bulle et Yeen rêvent d’un autre monde. Vous y découvrirez leur épopée dans une mise en scène inspirée par le cinéma. 

À la tâche à venir (celle d’enterrer le monde)

Pokop
CPLA @Teona GORECI

La proposition de la compagnie Conférence pour les Arbres met elle aussi en scène l’effondrement et questionne l’après. Avec À la tâche à venir (celle d’enterrer le monde), Mécistée Rhea et Nanténé Traoré qui ont écrit le texte, « questionnent notre rapport à la fin du monde », pour « digérer le deuil de ce que nous sommes en train de perdre » et « construire un message pour ceux qui viendront après ». Le travail de création est encore en cours, mais le spectacle sera intimiste, avec le public installé de manière circulaire autour de la scène, les costumes seront mouvants, le tout dans une esthétique tournée autour de l’étrange et de l’hybridation. On a hâte d’en découvrir plus ! Pour déjà goûter à ce travail, la compagnie propose une lecture du texte intégral le 13 février à 15h et 18h.  

Paysage à La Pokop le 16 février 2024 à 20h
Tarifs de 2 à 8 euros, billetterie en ligne par ici
Lecture du texte intégral À la tâche à venir (celle d’enterrer le monde) le 13 février 2024 à 15h et 18h
Entrée gratuite sur réservation par ici

Le site de La Pokop

Article soutenu par La Pokop

Envie de spectacles ? Rendez-vous sur notre agenda en ligne

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.