Pour célébrer son premier jubilé, OG nous invite aux sources de son inspiration. Ses tableaux sur verre sont empreints de transparence, une transparence trompeuse, car le verre est plus qu’un support. Rideau de scène et miroir en même temps, pour encadrer et renvoyer une image au spectateur. Mais de quelle-image s’agit-il ? OG traite le portrait avec retenue – pour ne pas révéler le sien. Avec pudeur, sans doute. Question aussi de nourrir le mystère. Et les fantasmes. Mais à son insu, qui sait, OG finit par nous livrer son visage au moyen de paysages apocalyptiques. Dans le sillage des romantiques allemands du XIXe s., littéralement éblouis par le ciel méridional, OG s’est laissé attraper par la violence tellurique de cette île, aussi pleine de mystères que l’origine de son nom. Ce n’est pas la couleur qu’il y découvre mais bien la lumière, la vraie, et non celle des spots et des néons. Il y découvre l’éclair, le feu. Son éclair. Son feu.

Gustavo Goyen

EXPOSITION DU 29 JUIN AU 21 AOUT 2022.
VERNISSAGE MERCREDI 29 JUIN A PARTIR DE 18 H 30 
Horaires d’ouverture galerie Decorde
Du mercredi au dimanche de 14 h à 19 h.
5 Rue de Molsheim,
 Place Hans Arp
67000 STRASBOURG

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.