Que reste-t-il de nos vies qui passent de manières joyeuses ou laborieuses, qui accumulent des biens, des diplômes, des contacts épistolaires, des créations et des engagements, des objets et des histoires qui deviennent obsolètes ; qui ont des modes de fonctionnement qui ne sont plus d’actualité et vont tomber dans l’oubli ? (Françoise Saur)

Au cœur d’une exposition monographique, la photographe Françoise Saur se saisit d’un fonds conséquent d’objets et de documents accumulés par plusieurs générations et recueillis en héritage, à la recherche de ce qu’il y a d’universel dans toute histoire familiale : des exils, des retrouvailles, des dispersions, des itinéraires à travers les pays et les événements historiques, des péripéties insignifiantes, des drames funestes.

La juxtaposition parfois incongrue d’objets et de thématiques hétéroclites, rassemblés là comme par la logique abstruse et sinueuse des mille embranchements qui font la destinée d’une famille, participent à la relecture d’une sorte de cabinet de curiosités. Intrigantes, inquiétantes, fascinantes, ces images interpellent le visiteur, lui soumettent une énigme sans solution.

Les photographies, créées et produites pour l’exposition Ce qu’il en reste, témoignent d’un oeuvre fertile et sans cesse renouvelé dans la carrière de Françoise Saur. De grands formats (80 x 120 cm) dialoguent avec des documents d’archives intimes (photographies, faire-part, diplômes…) minutieusement scénographiés par Françoise Saur. Ces objets donnés à voir, ces souvenirs d’un autre temps, sublimés par l’objectif de la photographe, ne sont pas sans rappeler l’esthétique de la nature-morte en peinture. A travers le parcours d’exposition, Françoise Saur interroge le visiteur, entre récit intime et fiction.

L’exposition est organisée en une série de « Chambres » aux différentes thématiques et esthétiques qui dialoguent les unes avec les autres.

Musée des Beaux-Arts de Mulhouse
4, place Guillaume Tell – Mulhouse
Plus d’infos

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.