Dans son travail, qui comprend performances, vidéos et sculptures, Charlotte Khouri interroge avec humour notre rapport à l’histoire et au pouvoir de l’information. Depuis son enfance, l’artiste est fascinée par les médias (la presse, la télévision, la radio) et leur pouvoir d’affirmation, les jeux de formatages de l’esprit qu’ils sous-tendent, et la manière dont ils orientent notre attention. Production du CEAAC, You’ll always be taller than a newspaper s’articule autour de la réalisation matérielle d’un journal géant et de versions réduites et objectifiées d’architectures « de pouvoir » (quartiers généraux de chaines de télévision, institutions européennes, etc.), au sein desquelles l’artiste réalise des performances en s’emparant des codes et de l’imagerie de la télévision.

Le film résultant de ses interprétations face caméra est l’objet de l’exposition, qui intègre les décors et accessoires créés pour l’occasion, les transformant en assises et paravents. Axé sur la question du « contrôle mental », ce dernier se compose d’une partie « jour » et d’une partie « nuit », au sein desquelles deux personnages performent face caméra en tenues de pilotes de rallye, figure chevaleresque moderne selon l’artiste, qui renvoie à l’idée de course, de quête pour s’informer. La partie diurne de la vidéo montre Charlotte Khouri aux prises avec un journal géant, dont elle tente de décrypter le contenu en interprétant les signes graphiques et les images, tout en se mesurant physiquement à lui. La deuxième partie met quant à elle en scène la comédienne Marie Baxerres dans une ambiance nocturne, laquelle réalise un étonnant numéro de claquettes sur un podium reprenant les caractéristiques architecturales de la rotonde du Palais abritant le Conseil de l’Europe à Strasbourg. Pour revenir à la réalité, prière de faire claquer vos talons trois fois comme Dorothy dans Le Magicien d’Oz

Charlotte Khouri (née en 1985 en Haute-Garonne) vit et travaille à Paris. Elle est diplômée de l’École des beaux-arts de Marseille (2009) et de la HEAD – Genève (2012). En 2019, elle a participé au Salon de Montrouge avec l’installation vidéo Investiture cœur d’argent et a été résidente à La Galerie à Noisy-le-Sec, où s’est tenue sa première exposition personnelle Dauphins, Dauphines (2020). Parallèlement, elle a coréalisé la vidéo Culture Générale Générale (2021) avec les participant·e·s d’ateliers à la Fondation Lafayette Anticipations à Paris.

Commissaire : Alice Motard

Le projet de Charlotte Khouri a bénéficié du généreux soutien de la Fondation des Artistes ainsi que de « Mondes nouveaux », un programme du Ministère de la culture dans le cadre du Plan de Relance du Gouvernement.

Vernissage : 01.04.2022
Date de début : 02.04.2022
Date de fin : 04.09.2022

Ceaac
7 rue de l’Abreuvoir à Strasbourg 
Plus d’infos

 

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.