Intitulé À rebours, la ville compte, le projet développé par la commissaire Andréanne Béguin  pour le CEAAC dans le cadre de Regionale 22 est pensé comme une brèche dans la markétisation du compte à rebours qu’incarne le calendrier de l’Avent. Trois artistes sont invitées à détourner cette coutume devenue convention commerciale, à subvertir le lissage marchand du temps, à dépasser son caractère impersonnel pour y mettre des anecdotes, des récits, et les visages des saints et saintes d’aujourd’hui.

On pourra y voir un possible écho aux formes calendaires médiévales, à l’instar du Codex Guta-Sintram, manuscrit alsacien du XIIe siècle. Leurs œuvres seront disséminées dans la ville sous des formes diverses : sacs à baguettes de pain distribués dans des boulangeries, panneaux immobiliers accrochés à des fenêtres de Strasbourgeois volontaires, et enfin papier cadeau offert à des commerces partenaires.

Partout dans Strasbourg
Plus d’infos

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.