© Philippe Groslier

Après une année compliquée, l’Ososphère fait son retour pour cette rentrée en format réduit avant de retrouver une édition grand format à l’automne 2022 !

Une année de « construction à vue » commence et l’inauguration se fait en remettant l’électricité nocturne au cœur de la maison : la Laiterie ! En attendant l’automne 2022, ce sont donc quatre soirées de folie qui nous attendent pour la rentrée !

Intitulé Ohm Sweet Ohm, le rendez-vous est donné les 22, 23, 24 et 25 septembre et voici le programme : 

22 septembre 19h30 à la Laiterie – Grande Salle 
ASIAN DUB FOUNDATION – CINE CONCERT : La Haine 
On ne présente plus « La Haine », le célèbre film de Mathieu Kassovitz qui sort en 1995 et remporte le César du Meilleur Film Français en 1996. C’est sans surprise que celui-ci touche le mythique groupe londonien Asian Dub Foundation. Après avoir enregistré un album inspiré du film, c’est carrément tout le long métrage que Asian Dub Foundation décide de mettre en musique. 17 titres à découvrir en live dans les salles version ciné-concert qui renforcent l’ambiance et accentuent les tensions qui caractérisent « La Haine ».
Infos et billets > https://bit.ly/3dqTOOg

23 septembre 21h45 >  > 02h30 à la Laiterie – Grande Salle
VLADIMIR CAUCHEMAR + ASCENDANT VIERGE + BEATRICE 
Remettre l’uppercut libérateur au centre du Dance Floor. Ohm Sweet Ohm.. !

BEATRICE :
La fête, le club et ses marges au cœur des gestes de Beatrice, jusqu’à créer Bienvenue Au Club en plein confinement et à déployer ses sets comme une archiviste futuriste de la danse et l’euphorie.

ASCENDANT VIERGE
De la nécessité de reconstruire de belles heures pour la Hard-Dance sous Ascendant vierge – quitte à remettre la Gabber au centre de la Culture-Club et à post-moderniser la posture de l’«Influenceur» – devenu dansant donc politique, interroger celle du « Petit Soldat », voire décaler un mantra productiviste du confinement : « faire et refaire, c’est agir. »…
Ascendant Vierge, duo hard mais dansant, dark mais fluo, lyrique mais violent.

VLADIMIR CAUCHEMAR
DJ, compositeur, beatmaker, producteur d’EDM, exceptionnel sound-sorcier pour la nouvelle scène rap européenne (Lomepal, Roméo Elvis, Orelsan, Joke…), remixeur émérite (Lil Pump & Kanye West, excusez du peu !),  fleuron de Headbanger, VLADIMIR CAUCHEMAR floute l’identité au bénéfice du geste.
Un geste de dance-floor, qui uppercute dur et sans relâche, qui hétéroclite sans complexe, joue l’ironie grinçante jusqu’à l’urgence et laisse à la flute le soin de dramatiser la danse.
Infos et billets > https://bit.ly/3qzmXfv

24 septembre 22h45 > 05h00 à la Laiterie – Grande Salle 
FOLAMOUR + MYD live Band + SAINT MISERE 
Ohm Sweet Ohm, house sweet house… enfin ré-ouvrir la maison-club à la solarité noctambule des 24 Hours Party People éprouvés par 18 mois de couvre-feu.

SAINT MISERE:
Saint Misère, co-fondatrice du collectif MAL.E.S, et résidente à La Kulture (¡abraz@s!), puise ses influences dans les musiques traditionnelles d’Afrique noire, le jazz et le hip-hop. Peaufinant son style dans les clubs de Yaoundé ou Douala, ses sets sont un mélange de genre sur fond tribal avec le groove pour point commun.

MY
Au sortir du confinement, MYD fait synthèse… synthèse des corps et des gestes communs, synthèse d’une décennie de maker musical immergé dans la house et la pop (makeyourownpop), synthèse des expériences cumulées depuis la croisière all-inclusive jusqu’aux livestreams (CoMyd 19 :“best dance show” selon Billboard devant Calvin Harris et Diplo), synthèse hédoniste et mélancolique à la fois, synthèse ouverte d’un été sans fin mais collectif, enfin…

FOLAMOUR
Plus de 130 dates worldwide en 2019, deux albums références et une Boiler Room qui reste dans les anales : Folamour, platiniste hors-pair aux sets enflamés, digger émérite, producteur orfèvre, a saisi le confinement au mot pour le renverser en composant et produisant un voyage aussi introspectif qu’ouvert. Ce Journey se révèle solaire et dansant par style plus que par attitude, déconcerte en toute fluidité, joue la profondeur sans perdre pied et attend le Dance Floor pour nourrir les sets généreux de son créateur.
Infos et billets > https://bit.ly/3jrs6Vl

25 septembre 22h45 > 04h30 à la Laiterie – Grande Salle 
MANU LE MALIN & OYE A/V set + LOUISAHHH LIVE BAND + GLENN PRINZ
Au cœur de la Ohm Sweet Ohm, construier des perspectives dans  les radicaux échos communs de nuits passées!

GLENN PRINZ :
Glenn Prinz, actuellement résident au Kalt (¡abraz@s!), s’est immergé dans les musiques électroniques à l’aube du millénaire. Depuis, il collecte avec passion les vinyles pour les mixer, privilégiant l’objet pour l’authenticité de l’expérience musicale que ce médium offre et son potentiel créatif. Le DJing comme art de créer des atmosphères singulières.

LOUISAHHH LIVE BAND
Embruns réverbérés, nappes sombres et electro post-sunset, le set de la californienne Louisahhh sur l’Electronic District de l’Ososphère en 2019 est resté dans les mémoires… Nous la retrouvons avec bonheur à la maison pour accueillir son projet collectif, live band tout en fulgurance techno punk, nappes sombres et chaos maitrisé. Un acte defiant, barbed-wire techno pour traverser les dance-floors par leurs soubassements.

MANU LE MALIN & OYE A/V set
Comme dans une guérilla de rêve, Manu Le Malin, ne dépose jamais les armes. Pionnier, agitateur, inspirateur du hardcore français, sociétaire de La Laiterie et de L’Ososphère, Manu Le Malin a activement participé à l’essor des musiques électroniques en France. De la clandestinité des raves à l’explosion free party en passant par ses mémorables descentes sur nos dance-floors, il symbolise tout le combat de la scène techno pour garder l’âme au cœur du geste. Il est autant réputé pour la noirceur et l’engagement de ses sets que pour son ouverture d’esprit et son élégance. Welcome home !
Le parcours de Manu Le Malin s’est forgé au fil de collaborations brillantes. Ainsi celle avec OYÉ, collectif d’arts visuels et numériques formé par
Dylan Cote et Pierre Lafanéchere : la performance est immersive et graphique, froide et torturée, et livre la scène à des formes rampantes et organiques en écho à l’esthétique biomécanique inspirée par l’univers de H.R Ginger (remember l’exposition présentée lors de L’Ososphère 2019), omniprésente dans la carrière de Manu Le Malin. 

Infos et billets > https://bit.ly/2UbAZYC
 
 

Plus d’infos

 

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.