Adélaïde Hautval est la 1ère femme alsacienne reconnue « Juste parmi les nations », la plus haute distinction de l’État d’Israël. Cette exposition met en exergue l’engagement et le parcours de cette femme.

S’il est des personnes dont nous gagnons à garder la mémoire, Adélaïde Hautval en est assurément. La mémoire de cette femme alsacienne, déportée comme « amie des juifs » pour avoir tenu à ses convictions, livre de précieux enseignements pour notre temps. Cette femme a fait montre de fortes convictions et d’un sens élevé du devoir, au risque de sa propre vie.

Prise dans la tourmente totalitaire de la Seconde Guerre mondiale, elle choisit sans trembler de s’engager dans la voie du destin hors du commun d’une femme médecin en camp de concentration. Calme et sereine, mais déterminée et animée d’une forte volonté, Adélaïde Hautval, soigne, cherche par tous les moyens à sauver des vies, exprime sans ambages ses convictions et oppose des refus catégoriques aux médecin nazis qui veulent la contraindre à participer à leurs expérimentations dites « médicales ».

Cette destinée a nourri une remarquable philosophie de vie qu’Adélaïde Hautval nous livre dans quelques écrits. Tant la mémoire de son action que la portée de ses réflexions méritaient qu’une exposition lui soit consacrée.

Exposition conçue par l’Église protestante réformée d’Alsace et de Lorraine (EPRAL), en coordination avec les deux départements alsaciens, dans le cadre du dialogue interreligieux.

Entrée libre 
Du mercredi au dimanche, de 14h à 18h
Musée fermé tous les lundis et mardis (y compris jours fériés) 
Renseignements : 03 88 00 38 39 / contact@museedupaysdehanau.eu / www.museedupaysdehanau.eu  
Lieu : Musée du Pays de Hanau, 3 place du Château, 67330 Bouxwiller 

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.