Vous en avez peut-être entendu parler : le film Dernier Soleil du réalisateur strasbourgeois Etienne Constantinesco est sorti en juin dernier !

Un film tourné hors des sentiers battus et financé par les Strasbourgeois

Ce film a la particularité d’avoir été tourné en Alsace en seulement deux semaines, avec une équipe technique réduite, peu de moyens, sans autorisation et avec des comédiens non-professionnels. Tous les personnages sont interprétés par des comédiens non-professionnels, des gens qu’on ne voit jamais au cinéma : ouvriers, toxicomanes, rappeurs,
gitans, ex-taulards… Tous se livrent avec sincérité, jouant souvent leur propre rôle. Ils sont tous originaires de Strasbourg – la ville où a grandi le réalisateur – et de ses alentours.

Sous ses apparences modestes, le film est un cocktail explosif de genres, flirtant avec le thriller et le drame social. Il se situe sur une frontière entre la fiction et le documentaire. 

Le pitch 

L’histoire se déroule dans l’Est de la France. Eric, voyou sans envergure, peine à s’occuper d’Esteban, son fils d’une dizaine d’années. Le jour où Esteban est kidnappé par sa faute,
Eric, bouleversé, refuse de prévenir la police. Il décide de le sauver à sa manière, déterminé à tout faire pour réunir la rançon.

 

Un film poignant, réalisé hyper localement à visionner en VOD sur ces plateformes : 

• Amazon Prime Vidéo
• Canal VOD
• CVS (La médiathèque numérique)
• Google Play
• iTune
• Microsoft
• Rakuten TV
• Videofutur
• VOD Orange

Plus d’infos

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.