© Jörg Brüggemann

Vernissage le vendredi 24 juin 

Jörg Brüggemann (né en 1979 à Herne, Allemagne) est photographe, conférencier et conservateur à Berlin. Il est membre de l’agence Ostkreuz depuis 2009, et y travaille également en tant que directeur général et conférencier, ainsi que professeur à l’Ostkreuzschule für Fotogra e, depuis 2019. Il publie régulièrement dans des magazines tels que ZEIT Magazin, GEO, Monocle, etc. et a reçu de nombreux prix et bourses. Il a publié en 2012 sa première monographie Metalheads – the Global brotherhood.

De 2014 à 2019, Jörg Brüggemann a parcouru les quelque 13 000 kilomètres du réseau autoroutier allemand pour saisir la réalité de ce euron national. L’autoroute est probablement la structure bâtie la plus monumentale d’Allemagne, elle modèle le paysage en même temps qu’elle interconnecte le pays. Conçue dans ses premiers segments dans les années 1920 (avant que les nazis
ne s’approprient la paternité de l’idée), objet d’un titre-culte du groupe Kraftwerk en 1974, elle fait partie intégrante de son identité culturelle et de son histoire.
Les images de Jörg Brüggemann parlent de la topographie de la route et des paysages qu’elle traverse, des rêves de liberté, de l’attachement à une fierté et des habitudes perpétuées sur plusieurs générations, ainsi que des personnes qui vivent et travaillent sur l’autoroute.

Représentée avec un regard teinté tantôt de nostalgie, tantôt de critique distanciée, l’autoroute représente la croyance inconditionnelle en l’avenir de l’après- guerre, l’ingénierie allemande, la conduite sans limitation de vitesse, mais aussi les embouteillages, les les de camions et les accidents impliquant plusieurs véhicules. Le photographe partage ainsi sa fascination et ses doutes : alors que les concepts de mobilité changent et font constamment l’objet de discussions, l’autoroute reste la même dans sa forme – mais pendant combien de temps encore ? Dans quelle mesure cette gigantesque infrastructure est-elle aujourd’hui appropriée et durable, dans un contexte où croissance illimitée et liberté individuelle d’une part, écologie et intérêt public d’autre part se retrouvent chaque jour en contradiction visible ?

La Chambre
Place d’Austerlitz, 67000 Strasbourg
Plus d’infos

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.