Exposition dans le cadre des 23ème Chemins d’art sacré de juin à octobre

Durant l’été 2016, Laurence Whitfield rend visite à des amis en Bretagne, dans le Finistère. Il achète alors une copie de la Bible illustrée par Gustave Doré (1832-1883), artiste strasbourgeois, qu’il étudie soigneusement. Il devient évident pour lui que Doré se faisait aider de plus de 40 graveurs. Il va s’interroger sur ce qu’il aurait fait s’il avait été à la place d’un des graveurs de l’atelier de Gustave Doré pour compléter les figures ou le premier plan. C’est alors qu’il réalise des collages à l’arrière-plan pour donner une toute autre tonalité aux compositions du XIXème siècle (passages de l’Ancien Testament), les remettre ainsi en lumière et en proposer une signification supplémentaire. 

À l’église Saints-Pierre-et-Paul de Wissembourg

Plus d’infos

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.