Exposition dans le cadre des 23ème Chemins d’art sacré de juin à octobre 

Dans les temples protestants ne figurent aucune image religieuse ni aucune sculpture. Le sentiment religieux est un sentiment qui se nourrit essentiellement de réflexion et d’un cheminement intérieur qui ne s’appuie sur aucun support visuel. Cependant, enfant, fascinée par les images religieuses, elle s’est sentie cruellement privée de ce monde narratif et céleste : « les bergers » de Giotto, les anges de la Renaissance, la grotte de Saint-François et ses oiseaux, les vierges en bois du XVe siècle, les petits monstres de l’art roman… « Au-delà de la représentation, je ressentais une immense émotion devant la beauté et le mystère qui en émanaient. Aujourd’hui, au travers de mes créations, j’ai voulu rassembler ces fragments de mémoire pour mettre en forme et en couleur une imagerie religieuse qui va du terrestre au divin, du laïc au mystique ; regard qui s’élève au-delà de notre existence matérielle vers un paradis perdu ».

À la collégiale Saint-Michel de Lautenbach

Plus d’infos

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.