Exposition dans le cadre des 23ème Chemins d’art sacré de juin à octobre 

Du grec ancien le mot πλανήτης (planètes) signifie vagabond, celui qui erre, qui voyage en permanence. Une attitude commune pour toutes les planètes mais aussi pour nous, l’humain. Nous sommes des « Homo Viator », constamment en devenir, « en route vers », tendus vers un idéal ou à la poursuite de nos désirs. Nous traversons le connu et l’inconnu, nous sommes entre la sécurité et le danger, entre la culture et le sauvage, entre la fragilité et la force. Nous sommes des vagabonds ou des pèlerins, résignés ou pleins d’espoir, désespérés ou dirigés, perdus ou sauvés. La Bible nous montre par la vie de différentes personnes, par exemple Caïn, Noé, Abraham, Ruth, Jacob, David, Jonas etc., que lorsque nous quittons/ fuyons Dieu, nous devenons des errants, et lorsque nous nous retournons vers Dieu, nous devenons des pèlerins. Dans une seule vie, nous pouvons d’ailleurs subir ce changement plusieurs fois, passant de pèlerin à vagabond, et de vagabond à pèlerin. « C’est quand il y a quelque chose au-dessus de la vie que la vie devient belle », comme disait Jean d’Ormesson.

En l’abbatiale Saints-Pierre-et-Paul d’Ottmarsheim

Plus d’infos

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.