Exposition « Bishnoïs » du photographe Franck Vogel
Du 6 juillet au 29 août
Temple Neuf, Strasbourg
Du mercredi au samedi, 14h-18h
Entrée libre

Dans le désert du Than, aux confins arides du Rajasthan, l’amour et le respect du vivant animent les Bishnoïs. Souvent connus comme les « premiers écologistes », ils suivent les 29 préceptes édictés en 1485 par le prophète Jambheswhar, fondateur de la foi Bishnoï – Bish venant de 20 et Noi de 9 en Hindi.

Plusieurs de ces règles sont directement liées à la protection de l’environnement. Leur engagement est tel que ces végétaliens stricts soignent les animaux malades ou blessés, plantent régulièrement des arbres, n’utilisent que le bois mort pour leurs nécessités et dédient une part de leur récolte à ceux qu’ils considèrent comme leurs enfants : les antilopes, les gazelles, les paons… Il n’est pas rare non plus de voir un femme Bishnoï allaiter les faons orphelins. En 1730, 363 Bishnoïs donnèrent leurs vies pour sauver les arbres Khejari des haches du Maharaja de Jodhpur, et d’autres, plus récemment, ont donné leurs vies pour sauver les gazelles des braconniers. Les Bishnoïs sont un peuple d’une étonnante modernité tant sur le plan de l’écologie que du social : le « congé maternité » figure parmi les 29 préceptes édictés il y a 500 ans…

C’est à travers l’oeil de Franck Vogel, photographe membre de la Société des Explorateurs français et grand reporter pour Paris Match et GEO, que le Temple Neuf propose de découvrir ce peuple. Franck Vogel est l’ambassadeur des Bishnoïs dans le monde et son travail pour faire connaître ce peuple lui a valu de nombreux prix : le Prix Terre Sauvage, le Phoenix d’or, le Prix international des Médias… Il a été invité en conférence par des institutions prestigieuses telles que l’Université de Columbia aux États-Unis et l’UNESCO.

Son reportage, réalisé avec Benoît Segur et diffusé sur France 2, a été largement relayé par Télérama, Le Monde, Figaro Magazine, GEO… Franck Vogel est également reconnu pour ses travaux sur les Albinos en Tanzanie. Il se focalise actuellement sur les conflits liés à l’accès à l’eau sur les fleuves transfrontaliers et a déjà pu finir les reportages sur le Nil, le Brahmapoutre, le Colorado, le Jourdain, le Mékong, le Gange, le Zambèze et le Danube qui ont été diffusés par GEO, la BBC, TF1 ou lors d’expositions et de conférences. Le premier tome du livre Fleuves Frontières a été publié en 2016 par les éditions de La Martinière.

L’exposition est accessible du mercredi au dimanche au Temple Neuf, de 14h à 18h, entre le 6 juillet et le 29 août.
L’entrée à l’exposition est libre dans le respect des gestes barrière.
Plus d’infos

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.