L’équipe du centre d’art invite Liv Schulman à venir séjourner à Altkirch**** et à explorer la nouvelle fatalité transfrontalière qui borde notre quotidien. Elle écrit un film, une fiction qui met en scène un groupe de douanier·e·s dans une Europe où l’Union européenne n’existerait plus, et où il ne resterait plus que sept pays qui seraient plus au moins des paradis fiscaux, des principautés ou des états-nations à la fiscalité opaque. Elle imagine deux dispositifs de tournages parallèles qui vont fabriquer deux régimes d’images. Elle organise tout d’abord un road trip d’une dizaine de jours durant lesquels elle filme des douanes volantes, incarnées principalement par les officiers Richard Neyroud et Guilhem Monceaux, qui traversent en dissertant le Luxembourg, la Suisse, le Liechtenstein, Saint-Marin, Monaco et l’Andorre. Parallèlement, elle travaille avec neuf actrices vivant dans ces territoires. Ces femmes s’auto-filment et jouent le rôle de douanières qui s’appellent par le prénom du Pays qu’elles représentent. Andorra, Monaco, San-Marino, Suisse, Liechtenstein, Lëtzebuerg, Guernsey parlent de secrets bancaires, de fiscalité, de circulation de flux, d’argent, de codes qu’elles incorporent, d’objets et de désirs qui rentrent mais qui ne ressortent pas. Elles racontent l’invention du capitalisme, la spéculation, la colonisation et le monopole du café, l’invention des taxes.

Plus d’infos

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.