Les sensations fortes et l’atmosphère enchanteresse des parcs d’attractions vous manquent ?
Malheureusement il va falloir être encore un peu patient avant de retrouver nos attractions préférées comme le Silver Star, Euro-Mir, Blue Fire ou encore les Pirates de Batavia.
Mais nous avons trouvé une solution afin de profiter du « Meilleur parc de loisirs au monde » (Titre reçu lors des « Golden Ticket Awards 2019 » et pour la sixième année consécutive) sans sortir de chez soi !
Installez-vous dans votre canapé et partons à la découverte de EuropaPark-Minecraft et de
Rulantica-Minecraft !

Mais, c’est quoi Minecraft ?

Minecraft est un jeu vidéo de type bac à sable, c’est à dire qu’il intègre des “outils” pour façonner son propre univers de jeu. Ainsi, le joueur peut à peu près bâtir tout ce qu’il veut. Il existe différents modes de jeu dans lesquels la partie aventure et la partie créative sont plus ou moins développées.

Nous avons rencontré Jean-David (JDcraft68 ), initiateur du projet, afin de vous faire découvrir Europa-Park comme vous ne l’avez jamais vu !

Coze : Bonjour Jean-David ! Pour commencer, pourriez-vous nous expliquer en quelques mots comment ce projet pharaonique est né ?
 

Jean-David : Tout d’abord, comme vous pouvez vous en douter, je suis un très grand passionné d’EUROPA-PARK depuis ma plus tendre enfance. Ce projet est le fruit d’une fusion entre deux passions, celle d’un jeu mondialement connu qu’est « Minecraft » et celle d’EUROPA-PARK. Frustré des journées trop courtes passées dans ce magnifique parc, j’ai décidé de le reproduire entièrement dans ce jeu avec des amis il y a maintenant plus de 5 ans.

 
Coze : Quelles sont les techniques et les moyens que vous utilisez pour reproduire le parc le plus fidèlement possible ? Êtes-vous en contact directement avec les équipes du parc ?
 

Jean-David : Nous utilisons de nombreuses techniques pour reproduire le parc le plus fidèlement possible dans le jeu. Dans un premier temps, il faut se fixer une échelle, chez nous en l’occurrence, nous sommes l’avons fixé à 1,5. Ensuite, nous effectuons de nombreuses recherches en amont, nous utilisons des plans de construction réalisés par Mack Solutions, le département en charge de la construction à Europa-Park que nous trouvons sur Internet. Puis nous effectuons des calculs pour convertir les mesures des bâtiments à l’échelle de la map. Pour cela, nous capturons depuis Google Earth des vues satellites que nous importons directement sur le serveur grâce à un logiciel.

En outre, les vidéos à 360° nous aident également beaucoup et il nous arrive parfois de se rendre directement sur place. Malgré tous ces moyens, il est parfois compliqué de reproduire certaines parties du parc à l’identique car nous avons des contraintes techniques et des limites à respecter. Mais notre équipe a toujours su trouver des solutions à chaque obstacle rencontré. Le jeu en lui-même nous a également permis d’évoluer fortement, je pense notamment à l’ajout de modèle 3D qui nous permet de modéliser des trains entièrement en 3D.

Au grand étonnement de certains, nous ne sommes pas en contact direct avec les équipes d’Europa-Park. Néanmoins, nous avons la chance d’avoir pu nous appuyer sur des employés du parc dont certains n’ont pas hésité à rejoindre notre équipe.

Coze : Quelles ont été les attractions les plus compliquées à reproduire ? Et pourquoi ?
 

Jean-David : En règle générale, une attraction nous demande entre 1 à 6 mois de travail. L’attraction la plus compliquée à réaliser qui me vient en tête est sans aucun doute le « WODAN – Timburcoaster ». Sur le plan de la construction, cette attraction nous a demandé énormément de calculs car l’attraction est composée de plus de 75.000 blocs ce qui n’est pas rien. Sur le plan technique, c’est assurément le « blue fire Megacoaster powered by Nord Stream 2 » qui a été un véritable défi pour nos techniciens. Ce grand huit a directement été importé dans « NoLimits 2 » car la trajectoire des rails était trop complexe à réaliser à la main. Les vitesses ont également dû être calculé par ordinateur afin d’être le plus proche de la réalité. Aujourd’hui, je suis très fier d’avoir pu réaliser ces deux grands huit qui font le bonheur de centaines de joueurs dans Minecraft.

 
Coze : Quelle est votre plus grosse fierté sur ce projet ?
 

Jean-David : Ma plus grande fierté sur ce projet est personnellement la rencontre de véritables passionnés et incontournables fans comme moi qui, aujourd’hui, sont devenus de réels amis. Ce projet m’a permis de partager ma passion et de faire de magnifiques rencontres et j’en suis très heureux aujourd’hui. Sur le serveur, il n’y a rien de plus gratifiant que de lire les commentaires de nos visiteurs émerveillés par le travail considérable que nous réalisons. J’espère de tout cœur que notre projet sera officiellement reconnu par Europa-Park dans le futur.

 
Coze : Quels sont vos prochains objectifs ?
 

Jean-David : Nous avons déjà ouvert le 28 novembre 2020 notre second parc : RULANTICA – le nouvel univers aquatique indoor d’Europa-Park qui a été un second projet très attendu par nos fans. Mon prochain grand objectif serait bien évidemment l’achèvement d’Europa-Park et de son Resort composé de 6 hôtels et d’un camping. Dans le futur, j’espère que notre projet deviendra un véritable pôle de divertissement accueillant des visiteurs de toute l’Europe voire du monde entier à la hauteur des grands serveurs Minecraft.

Découvrez l’impressionnant résultat sur https://europapark-minecraft.eu/

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.