© Le défi des bâtisseurs © Seppia

Pour permettre aux internautes de profiter de ce confinement convenablement, de nombreuses acteurs de la vie culturelle ont mis à disposition en ligne des contenus variés. Parmi eux, les sociétés de production audiovisuelle alsaciennes comme Seppia ou encore Alpaga films .

En attendant le retour à une vie « normale », Alpaga films a partagé sur une chaîne Youtube justement intitulée « Covideo-Alpaga  » une dizaine de documentaires et courts-métrages. Parmi eux European Electric Suicide Tour (2012) de David Braun, Bienveillance (2014) de Jean-Christophe Pêcheur, La Fleur de Houblon au Fusil (2019) de Yves Brua ou encore Think Big  de Mathieu Z’graggen.


+ d’infos

Du côté de Seppia , se sont une vingtaine de documentaires qui ont été mis en ligne sur la cinémathèque. On y retrouve notamment Et dieu créa… le foot (2005) d’Albert Knechtel, Tout le Cabaret Alsacien (2014) de Gabriel Goubet, Unterlinden, mon musée en chantier (2016) de Gabriel Meich, Le goût du risque (2016) de Benoit Lichte ou encore Le Défi des bâtisseurs (2014) de Marc Jampolsky, qui retrace la construction de la cathédrale de Strasbourg (la plus belle, bien sur !).

+ d’infos

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

Ajoutez coze.fr sur mon écran d’accueil !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.