Après Orologio di Fuoco, le collectif Lovemusic revient avec un nouveau projet dans le cadre de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes.

Sous forme de double événement, il mettra un coup de projecteur sur des compositrices qui ont marqué leur ligne artistique ainsi que des nouvelles collaborations. L’événement se tiendra à la BNU à Strasbourg le 8 mars et s’articulera entre une table ronde et un concert.

La table-ronde, qui abordera la question « Les compositrices: faut-il en parler? », débutera à 15h et réunira cinq intervenants dont trois compositrices : Claire-Mélanie Sinnhuber, Annette Schlünz et Michelle Agnes Magalhaes ainsi que Laure Marcel Berlioz, vice présidente du réseau Futurs composés et directrice éditoriale de Compositrices, l’égalité en acte, ainsi que le directeur du festival Musica, Stéphane Roth.

Ensuite, à 17h, Lovemusic présentera sa nouvelle création, composée par l’alsacienne ClaireMélanie Sinnhuber : Une chambre à soi. Un clin d’oeil à Virginia Woolf qui avait dit « Le problème pour la femme c’est qu’elle n’a pas de chambre à soi… J’ai eu beaucoup de difficulté à trouver une chambre à moi! »

+ d’infos

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.