Tout au long de l’année, Vidéo les Beaux Jours plonge le public alsacien dans le cinéma documentaire à travers ses actions.

Parmi elles, on compte la manifestation « Filmer la ville » qui sera parsemée sur tout le mois de mars et animée par plusieurs enseignants-chercheurs du laboratoire SAGE de l’Université de Strasbourg .

« Filmer la ville » s’ouvrera le 3 mars avec le film Retour à Berlin d’Arnaud Lambert, puis continuera le 11 mars avec la projection de Sarcelles, un grand ensemble de Pierre Carpentier et Maurice Bachet suivi de Vivre dans un grand ensemble de Marc Terzieff à la Maison de l’Image .

Vidéo les Beaux Jours investira ensuite l’ENSAS avec les projections du court-métrage Taxi Téhéran – Taxi orange de Jafar Panahi, en présence de la photographe et réalisatrice Afsaneh Cherehgosha qui présentera plusieurs séries photographiques le 25 mars et de trois courts-métrages des Ateliers Varan, qui aborderont les conditions de logement à Paris, le 27 mars : Bertheville-Ménilmontant de Mourad Hallouche, Chambre de bonne de Jean-Loïc Portron et Margot et clopinette de Leonardo Di Costanzo.

Enfin, une projection se déroulera également à l’auditorium des Musées de Strasbourg le 26 mars : c’est le film Claude Dilain, de la banlieue au Sénat, au nom de la république d’Olivier Horn qui y sera diffusé.

+ d’infos

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.