Du 10 au 1er février 2020

L’Oiseau Rare invite Solène Dumas à investir son espace d’exposition en janvier 2020 pour présenter son exposition SINGULIER.E.

Ce lieu est né de la fusion entre deux sœurs peintre et libraire. Galerie d’art, librairie et café, L’Oiseau Rare allie l’Alsace, l’art, la littérature et le papier en un lieu authentique au cœur de Strasbourg.

Solène Dumas est une artiste plasticienne strasbourgeoise évoquant à travers ses œuvres très organiques et puissantes une introspection qui hybride les formes et parle de l’inconscient et des fragilités de l’être.

Issue d’une formation technique en céramique, elle a des connaissances solides pour la pleine maîtrise de ce matériau, qu’elle développe et affine depuis une quinzaine d’années, transcendée par une finesse d’observation.

Elle sublime la céramique pour exprimer des thématiques travaillant les questions interpersonnelles et intrapersonnelles, la déconstruction des normes et stéréotypes, les métamorphoses.

L’anatomie, véritable reflet de l’évolution, occupe une place prépondérante dans sa pratique.

Lors de SINGULIER.E, Solène Dumas présentera  entre autres une série de dessins réalistes et de sculptures bimatières questionnant sur la non binarité de genre. Vous plongerez dans un univers déroutant et envoûtant qui pousse à la réflexion sur la singularité de chaque être.

 
SINGULIER.E est un avant goût de l’exposition Esthétisme de la singularité en préparation pour septembre 2020 à Paris à Rivoli 59 traitant sur la question de non binarité de genre. Lors de Singulièr.e, des œuvres sur cette thématique seront présentées, ainsi que d’autres parlant de la singularité de façon plus large.

Esthétisme de la singularité

Nous sommes tous à la recherche de qui nous sommes. A la naissance, le genre est déterminé en fonction du sexe.
Cette classification des genres crée un vrai problème de positionnement identitaire en ignorant toutes nos particularités et notre singularité. A travers cette future installation je souhaite « casser » cette binarité et montrer toute la diversité du genre.
Ma vision du genre se représente plus par un ensemble de curseurs variants entre féminin et masculin et changeant dans le temps.
Cette variabilité ne s’arrète pas aux personnes intersexes, transgenres, gender fluid ou non binaires.
Cette question de la binarité imposée touche tout le monde car elle oblige à être dans une case et à correspondre à tous les stéréotypes rattachés à ce choix. Ces sexes en porcelaine blanche sont enserrés dans un écrin de fourrure matérialisant une part animale et accompagnés d’un témoignage permettant de réaliser la singularité de chacune de ces individualités.
L’exposition va permettre de montrer au public une vraie diversité anatomique, sexuelle,comportementale et sociétale. L’observateur.rice va voir ses repères troublés et ne plus vouloir définir le genre de la personne.
Iel ne sera plus que confronté à l ‘« être ».

 
L’Oiseau Rare
23 quai des Bateliers – Strasbourg
www.loiseau-rare.fr
L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.