L’Europe de 2019 a été la scène d’une montée en puissance de l’extrême droite, sinon d’une droite dure, anti-populaire et anti-démocratique. Les vendeurs d’illusions, forces fascisantes et liberticides, proposent d’ériger des murs contre des envahisseurs fantasmatiques.

C’est pourquoi, le festival Strasbourg-Méditerranée a choisi d’aborder la thématique « Par-delà les murs » pour sa 11e édition, qui se tiendra du 23 novembre au 7 décembre dans différents lieux répartis sur toute l’Eurométropole de Strasbourg.

Au programme , plus de 60 évènements : hommages, concerts, spectacles, films, expositions, débats, rencontres, lectures, contes, ateliers ainsi qu’un focus sur l’Algérie, entre histoire, mémoire et l’actualité de la révolution populaire et citoyenne du 22 février.

Parmi les temps forts, on notera notamment le concert d’ouverture, en hommage à Rachid Taha , chanté par Couscous Clan, Rodolphe Burger et Sofiane Saidi le 23 novembre à la Cité de la Musique et de la Danse ou encore la pièce Vertiges de la Cie Nasser Djemaï à découvrir le 29 novembre au Point d’Eau à Ostwald.

+ d’infos

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.