© Sylvie Colin

Du 28 novembre au 11 décembre 2019
Vernissage : jeudi 28 novembre à partir de 17h

On trouvera, réunis dans cette exposition : des fragments humains, des figures animales, des paysages vus près du sol, de beaux décors pour de belles histoires, des céramiques multicolorées, des portraits silencieux et féminins, des anges en majesté et des animaux personnalisés. En somme, un ensemble très en diversité, visant l’harmonie des contrastes.

Isabela D’Amado – sculpture
Isabela D’Amado présente des sculptures en terre cuite et en bronze. Stylisées,métamorphosées ou dépaysées de leur contexte habituel, c’est au sein d’un répertoire toujours figuratif que leurs formes souvent organiques sont puisées. Ses pièces explorent la sensualité du corps et du fragment humain, jusqu’au déchirement de l’être.

Sylvie Colin – peinture
Les peintures qu’elle a apportées interrogent, par leur mode de représentation des figures animales, nos liens (ou manques de lien) avec la terre et la nature. Elles cherchent à nous rappeler d’une part, que les animaux sont biologiquement nos proches et nos semblables, et qu’ils ressentent d’autre part leur environnement comme nous-même ne savons plus le faire. Pour interroger la terre, il faut d’urgence se mettre à l’écoute de l’animal…

Brigitte Di Scala – peinture
Elle présente pour cette exposition une sélection de ses paysages imaginaires saturés de présence florale et végétale, caractérisés par des premiers plans très rapprochés et près du sol. Elle a promis, pour cette occasion, d’apporter aussi quelques paysages d’hiver…

Noelle Duhot – peinture
Avec un goût pour les couleurs franches et pour la restitution des petits détails, elle compose une vision du monde paisible et idéalisée, un peu comme pour construire le décor que l’on pourrait imaginer pour raconter une belle histoire…

Margareta Goyk-Galvan – sculpture
Elle a apporté pour cette expo une série de céramiques comportant toutes un décor émaillé réalisé en couleurs vives : poissons multicolores ou anges en robes éclatantes. Leurs volumes simples et stylisés se prêtent à recevoir leur décor coloré, plein d’imagination et de poésie, qui fait toute la saveur de ses pièces.

Anne Lerognon – peinture
Elle poursuit, toujours sur un mode pictural proche de l’expressionnisme, son approche sur « les femmes silencieuses ». Sa nouvelle série dans ce thème lui permet de questionner par la peinture ces figures féminines au-delà de leur silence.

Geneviève Nicolet Woelfli – peinture
Sa pratique artistique l’amène au dessin, à la calligraphie, au textile… Elle explore les possibilités d’expressions du papier himalayen, puis choisit d’évoluer vers la technique de l’encaustique… Une expérimentation permanente de techniques et de pratiques anime tout son parcours. Elle a choisi d’apporter pour cette occasion une série d’anges réalisés à l’encre de chine.

Alexandre Van Buuren – peinture
Il reste ici fidèle à sa manière habituelle d’imaginer, dans un décor souvent puisé dans son environnement strasbourgeois, des scènes étranges ou familières, peuplées d’animaux personnalisés. L’utilisation du noir et blanc leur apporte, pour certaines d’entre elles, un petit air cinématographique.

AIDA Galerie
130 Grand’rue – Strasbourg
www.aida-galerie.com

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.