Du 5 septembre au 17 novembre 2019

Les peuples nomades ont été de tout temps victimes de rejet et d’exclusion. Les tsiganes ont été longtemps maintenus en esclavage dans les Balkans, ont été victimes de génocide durant la Seconde Guerre Mondiale, et actuellement encore sont sujets à des apriori très négatifs. Cependant, les représentations d’artistes de ce peuple aux racines vagabondes, reflètent notre ambiguïté et notre attrait pour la liberté qu’ils symbolisent, les voyages au gré du vent, la symbiose avec la nature, la fête, une vie loin des contraintes de la société.

Musée Judéo-Alsacien
62a Grand’Rue – Bouxwiller
judaisme.sdv.fr

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.