CE QU’IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fugue
d’Agnieszka Smoczynska

Après deux ans d’absence inexpliquée et une apparente « fugue dissociative » Kinga, désormais Alicja, rentre auprès des siens amnésique. Comment réinvestir un quotidien dont on ne sait plus rien ? Avec subtilité musicale et lenteur, mais non sans force, //Fugue// met en scène la quête identitaire, la nécessité d’évasion et la culpabilité qui en découle. Le film interroge et nous amène, puisque ne répond, à de belles ouvertures.

Le petit + : révélation de la Semaine de la critique 2018

CE QUE VOUS AURIEZ DÛ MANQUER

The Dead Don’t Die
de Jim Jarmusch

J’ai tendance à me méfier des films à casting. Par crainte que les acteurs seuls portent l’œuvre ou pire, que leurs noms bien connus du public ne soient qu’un appât marketing pour remplir les salles. Cela dit, il me tardait de découvrir cette comédie horrifique politisée d’un réalisateur qu’on ne présente plus. Mais le constat est sans appel, les justes et drôles interprétations sauvent de justesse cette farce amer.

Le petit + : film d’ouverture du Festival de Cannes 2019

À NE PAS MANQUER

Contre ton cœur
de Teresa Villaverde

Sortie le 19 juin

//Contre ton cœur// dépeint et dénonce une dure réalité, celle des conséquences ravageuses d’un système économique qui écrase les individus de la société et leurs liens. Au Portugal, Marta vit avec ses parents, mais chacun, affecté par un quotidien précaire et difficile, tend à s’isoler toujours un peu plus. Avec sobriété (et brio) et sans misérabilisme, la réalisatrice capte ces solitudes douloureuses.

Le petit + : réalisatrice importante de la jeune génération de cinéastes portugais des années 90.

Lauriane Albouy

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.