Du 4 juillet au 15 septembre 2019
Vernissage : jeudi 4 juillet à partir de 19h

Pour le début de L’été le Zoo fait son grand retour à la Galerie Decorde !

À cette occasion la galerie se transforme en un véritable Zoo où l’on peut retrouver tous types d’animaux en totale liberté du majestueux cerf au redoutable hippopotame.

Dans le cadre de cette exposition retrouvez les œuvres de Jacques WETTERER et ses sculptures d’un impressionnant réalisme, ainsi que les œuvres de l’artiste parisien MOSKO avec ses girafes, panthères et zèbres sur bois accompagné des peintures de l’artiste Alain ESCHENLAUER. Tous ses animaux seront libres de circuler dans les paysages poétiques de l’artiste peintre Cécile DUCHENE.

MOSKO
En 1989, Gérard LAUX commence à peindre des animaux de la Savane signés MOSKO dans le quartier en péril de la Moskova, dans le XVIIIème arrondissement de Paris. L’année suivante, l’aventure devient collective sous l’appellation MOSKO et associés, avec toujours cette même ambition : embellir la rue. A l’occasion de la sortie du livre « Peignez la girage », en 2004, les girafes, zèbres et félins sont peints sur bois, palissades et autres supports de récupération, et accèdent ainsi à une nouvelle réalité: les œuvres sont présentées en galerie. A partir de 2005, et l’exposition « Section Urbaine » qui marquera l’apogée du collectif, Gérard LAUX développe son travail dans son atelier d’Aubervilliers puis de Montreuil tout en continuant à peindre dans la rue. La popularité de son œuvre s’accroit donc au fil du temps : expositions collectives et personnelles se succèdent ainsi les ventes aux enchères et les performances dans la rue, avalisées souvent par les institutions. On remarquera notamment sa participation au projet de la Tour 13. S’inscrivant à la fois dans une démarche de continuité et de renaissance Gérard LAUX retrouve, à compter de l’année 2015, sa signature originelle « MOSKO ». Sa technique se peaufine lors de résidences d’artistes successives en Inde avec l’usage de brosses et peinture acrylique et celui d’un pochoir monochrome de finalisation donnant à son œuvre plus de fraicheur et de liberté

CECILE DUCHENE
Cécile Duchêne-Malissin est une peintre résolument figurative : ses toiles mettent en scène des personnages isolés, emprunts d’une certaine mélancolie, semblant plongés dans une introspection profonde. Le monde de l’enfance est particulièrement représenté, et s’offre à la sensibilité onirique de chacun, provoquant une certaine nostalgie. Sa peinture ne saurait être étiquetée tant elle est unique : par les thèmes, la composition, mais aussi la technique, mêlant peinture à l’acrylique, encre, papier et toile. Les personnages des toiles se dévoilent autant qu’ils se cachent : derrière des masques, de la végétation. Ils se présentent au spectateur, abandonnés au regard, et pourtant tout en retenue. Mais est-ce le spectateur qui observe le personnage, ou le contraire ?

JACQUES WETTERER
Jacques Wetterer est un sculpteur français né en 1947 près de Strasbourg. Durant ses études et sa carrière en techniques dentaires, Jacques voit sa curiosité s’accroître au contact de la biologie. Finalement, à la fin de sa carrière, Jacques décide enfin de revenir à sa passion des animaux, qu’il décide de sculpter sans relâche. Ayant déjà acquis une certaine expérience du modelage dans son milieu professionnel précédent, la reconversion se fait assez facilement. Depuis sa plus jeune enfance Jacques Wetterer est fasciné par le monde animal, ainsi lorsqu’il décide de s’y consacrer il n’hésite pas à passer par des heures d’études et d’observation afin de donner à ses sculptures l’aspect le plus réaliste possible. Aujourd’hui, beaucoup d’espèces animalières sont en danger, et c’est là une raison de plus pour Jacques de continuer à s’investir dans son art pour tenter d’éveiller les consciences

ALAIN ESCHENLAUER
Alain ESCHENLAUER est né en 1967 à Haguenau dans le nord de l’Alsace en France. Très jeune, Alain s’intéresse aux origines de la vie en observant quelques insectes convoler dans les champs bordant la maison de son enfance… Sa passion créatrice l’amène au dessin et à la peinture. Son oeuvre est largement marquée par la relation terre – mère – nature: tantôt par un travail plus sensuel des matières, des couleurs et un thème mythologique, tantôt par un travail quasi scientifique sur le monde végétal et animal (mollusques, insectes…).

Galerie Philippe Decorde
Place Hans Arp – Strasbourg
www.galeriedecorde.com

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.