Du 11 mai au 13 juin 2019
Vernissage : vendredi 10 mai à partir de 18h30

On ne présente plus Raymond-Emile Waydelich, artiste alsacien, né en 1938. Archéologue du futur, explorateur, chercheur, c’est un homme généreux, truculent, attentif à ses contemporains, inventif et passionné.

Un versant de sa production est inspiré de la vie « rêvée » d’une couturière du XIXe siècle, Lydia Jacob, dont Raymond Waydelich a acquis un carnet de croquis au marché aux puces en 1973. Les épisodes de la vie de Lydia Jacob sont retracés à travers des moyens plastiques d’une grande variété : peinture, sculpture, collages, assemblages, aquarelles, gravures… Ces œuvres font souvent référence à un personnage célèbre, à des marques, des lieux, ou des voyages imaginaires de Lydia Jacob. Elles sont fréquemment investies par un bestiaire truculent aux expressions mi-animales mi-humaines (crocodiles, cerfs, cochons, volailles, poissons…), dans un esprit poétique teinté d’humour, d’onirisme et d’humanisme.

Cet artiste emblématique de la création alsacienne présentera à l’Espace Lézard un ensemble d’œuvres encore peu montrées, de différentes époques et de différentes techniques, depuis les années 70 jusqu’à nos jours.

Le Lézard
12 route d’Ingersheim – Colmar
lezard.org

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.