Un peu de poésie dans ce monde de brutes, avec Souad Massi, qui n’en finit pas d’étonner. L’artiste algérienne mêle dans ses chansons métissées aussi bien le folk-rock, le chaâbi (musique populaire de son pays) que les musiques arabo-andalouses. Depuis toujours, la chanteuse ose tout, prend des risques à chacun de ses nouveaux albums, toujours méticuleusement préparés. Le dernier en date, El-Mutakallimûn, en est l’exemple le plus éclatant. Inspirée par l’extraordinaire rayonnement artistique et intellectuel de Cordoue au Moyen-Âge, elle se lance dans un projet colossal : mettre en musique et interpréter les textes de grands poètes arabes, libanais, irakiens, tunisiens… du XIe au XXe siècle.

Ses arrangements d’une douceur captivante enveloppent des textes d’une beauté intemporelle, porteurs de messages de tolérance, d’amour, de paix. Sa voix chargée de force et d’émotion, au timbre chaud, a tôt fait de nous embarquer à travers les âges, vers ces joyaux de la culture arabe, contre l’obscurantisme et les amalgames. Des musiques du monde qui appellent à s’évader, c’est le 02 mars 2017, au Tanzmatten. Ouvertures des portes à 20h30, tarifs entre 5,50€ et 20€ selon abonnements.

Plus d’infos : www.tanzmatten.fr

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.