Du 21 avril au 23 mai
Vernissage : jeudi 21 avril à partir de 18h30

Son intérêt artistique gravite autour de la question « apprendre à voir ». Donc c’est dans cette réalité que son travail commence à prendre forme. Ce que nous voyons n’est pas forcément ce que nous attendons de voir et inversement. Ce n’est qu’une confusion de formes et de taches. Ce n’est pas la forme en elle-même que Paçuku voit dans un premier temps mais c’est plutôt son contraire, le manque de forme. C’est-à-dire qu’elle n’existe que par son absence. Elle devient fluide puis concrète et disparait à nouveau. Apprendre à voir à travers la forme, c’est se rendre compte de son inexistence.

Elle n’est pas du tout statique. Elle est en processus de création permanente et c’est pourquoi elle ne se révèle que par les rapports, le changement d’état et le mouvement permanent. Voilà pourquoi il donne une grande importance à la maitrise de la technique, le contact continuel avec la matière, et l’étude historique de la réalité (l’origine et son processus de formation dans le temps).

Espace Grün
32 Rue Georges Risler, 68700 Cernay
www.espace-grun.net

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.