Du 11 avril au 23 mai 2015
Vendredi 10 avril à 19h30 en présence des artistes

L’exposition “Tribu” met à l’honneur les pastels à quatre mains de Nicolas Nicolini et Mathias Schech. Une série qui puise son inspiration du collectif Yaβemeqk – regroupant une dizaine d’artistes sous un même atelier – et des expériences collectives et subjectives de chacun. La tribu de Nicolas et Mathias s’empare des sujets d’actualités ; conscients de leur impossible objectivité face aux faits, Mathias et Nicolas se placent dans « la posture du conteur ». Ainsi la grande Histoire prend le large, laissant place aux petites histoires dérivées de faits réels. Les œuvres de la série sont autant d’histoires que de bribes d’expériences. Elles ne sont pas qu’une composition faite de pastel puis reportée sur papier, mais retracent le vécu et les expériences individuelles et communes aux deux artistes. Le pastel est devenu le territoire commun dans lequel se crée leur nouvelle identité. La combinaison de leurs expériences respectives permet de passer outre les limites et d’exposer au plus grand nombre toutes les facettes que révèle le terme tribu… Un rassemblement d’individus autour de pratiques diverses et ésotériques faisant face aux évolutions et aux mutations de notre société… telle l’évolution de leur tribu, les invitant à poursuivre le principal rite qui les unit : le rite de la création.

À propos de Nicolas NICOLINI & Mathias SCHECH :

Nicolas et Mathias se sont rencontrés sur les bancs des Beaux-Arts de Marseille. Ils vivent et travaillent aujourd’hui à Bruxelles et Berlin au sein du collectif franco-coréen Yaβemeqk, avec lequel ils exposent régulièrement en France et en Allemagne. Nicolas Nicolini travaille d’après photographies, ses préoccupations touchent à la lumière et à une construction presque abstraite de l’espace, tandis que Mathias Schech, lui, amène avant tout son goût pour l’Histoire, la grande comme la petite, influençant ainsi le choix des sujets. Un duo complémentaire qui se retrouve régulièrement à Berlin pour poursuivre son travail et partager des idées futures. Au final, si l’on demande aux deux jeunes artistes ce qui fut le plus formateur durant leurs années d’apprentissage, ils répondent d’un commun accord et sans hésiter « la liberté ». Une liberté que l’on retrouve dans cette série : « l’idée de tribu est tellement vaste qu’on se permet de l’éclater », affirment-ils, s’appropriant ainsi leur propre univers.

Galerie Le point Fort
Ancien Abri n°A28A ·
Rue de la Côte RD 31
67206 Mittelhausbergen

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.