Daral Shaga nous fait suivre un double parcours : celui d’un père et de sa fille en fuite vers une terre qu’ils espèrent plus hospitalière, et d’un émigré, lui, sur le retour. Un voyage semé d’embûches, sur lequel veille Daral Shaga, la divinité protectrice des exilés.
Pour raconter ces itinéraires où se révèlent autant les violences produites par l’exil que les difficultés de chacun à conserver et à construire son identité, Feria Musica convoque une multiplicité d’artistes. La pluridisciplinarité assumée sur scène où se retrouvent circassiens, musiciens et chanteurs lyriques trouve sa source dans les coulisses même du projet : aux côtés du co-fondateur de la compagnie Philippe de Coen, Daral Shaga réunit l’écrivain Laurent Gaudé – qui signe le livret –, le compositeur Kris Defoort – dont les musiques se déploient du baroque au jazz – et le jeune metteur en scène Fabrice Murgia, déjà vu au Maillon avec Ghost Road. Prometteur par sa tonalité hybride et son propos politique, Daral Shaga rappelle la capacité subversive de l’art. Qu’il s’agisse de cirque, comme d’opéra… (C.C.)

Filmé le 04/12/2014
Vidéo diffusée en partenariat avec szenik.eu

szenik

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.