A l’Illiade, Sylvie Lander présente un florilège d’une vaste traversée.

Guetteur d’étoiles, traqueur de lumière, éclaireur des ciels imaginaires, Sylvie Lander est un passeur. L’artiste, depuis trente ans, peint. Des anges. Beaucoup. Puis des ciels. Des Merveilles
aussi. Elle bascule, transgresse, porte plus loin le regard. Outre ciel. Sans cesse, elle interroge. Les miniaturistes du Moyen Age.

Le zodiaque. Ciels immenses ou retables domestiques. Bois et toile. De l’or, souvent, presque toujours. Elle visite des lieux, s’y installe pour un moment : pérégrination. Elle rencontre
de vieux complices : Matthias Grünewald, Jean Herrmann, le Maître d’Evert van Soudenbalch. Elle accroche ses travaux dans des cathédrales, à Strasbourg, Meissen, Reims. Une année elle
peint un ange par jour. Une autre fois, elle passera trois mois à 14 mètres du sol, sur un échafaudage, à peindre un paradis à la voûte d’une église. Puis elle creuse le sol à la recherche d’une
terre ancestrale qu’elle vouera aux étoiles. En 2013 elle réalise une suite de 29 vitraux pour l’église Saint-Denis à Gerstheim qui renaît de ses cendres !

Dates: du 23 novembre Au 15 décembre

Lieu: L’ILLIADE, centre culturel de la vill e d’Ill kirch-Graffenstaden
11, allée François Mitterrand à Illkirch-Graffenstaden

Tarifs: Entrée libre

Source: L’Illiade

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.