Jusqu’au 17 avril 2013

Dans l’ensemble de son travail, Claudine Malraison privilégie la sensibilité et l’émotion plutôt que l’académisme. Sur la toile, le papier, le carton, elle s’attache à donner corps aux complicités secrètes qui relient les êtres, de sonder les blessures de l’âme humaine tout en mettant en avant le calme et la sérénité qui s’en dégage. L’exploration de ces zones sensibles l’amène à aller vers une simplification des formes et vers des pratiques picturales subtiles et débarrassées de toute arrogance.
D’autres oeuvres, de facture afro-urbaine proposent un joyeux métissage, une improbable tribu où se côtoient le guerrier ahuri, l’africaine scarifiée, l’alsacienne revisitée ou encore un surprenant couple punk… Depuis peu, la place de l’homme dans la nature est un autre questionnement qui s’est imposé dans sa peinture. Il en résulte un dialogue avec l’oiseau, l’arbre parfois serein et léger mais qui peut aussi s’approcher de la tourmente, voire du chaos.

Au restaurant la Vignette
78 route des Romains
67200 Strasbourg Kœnigshoffen
www.claudinemalraison.com

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.