Du Jazz au Rock, il n’y a qu’un pas, allègrement franchi depuis presque un an par le groupe Adam and the Madams. À l’origine de ce groupe, 3 jeunes hommes qui se sont rencontrés dans la classe de jazz du Conservatoire.

Un virage à 180° qui leur réussit plutôt bien. On s’en rend compte suite à l’écoute de leur premier EP qui vient tout juste de sortir: Tornac sessions. Oui, on parle bien ici de la petite commune française située dans le Gard, dans laquelle ils ont écrit et enregistré 4 morceaux. À l’origine, nul rêve de gloire ou de sexe et de drogue, mais du rock’n’roll, ça oui. Une osmose musicale qui a mené à une création fortuite. Certains diront que c’était le destin, d’autres (mauvaises langues) parleront d’ennui qu’il fallait combler.

Peu importe la source, l’ivresse est là ! À l’écoute, on est surpris par le rappel aux Pixies et Sonic Youth, voire aux Red Hot Chili Peppers. Pour une chronique plus détaillée sur les morceaux qui composent cet EP, c’est ici .

Pour l’instant disponible sur BandCamp , vous pourrez vous procurer la version CD de cet EP lors de leur release party au Mudd Club le 14 février au soir, histoire de passer un moment rock-mantique. (Event Facebook ) Ils accompagneront également Jil is Lucky à la Laiterie le 20/03.

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.