Avec Tin Men and The Telephone, une nouvelle ère s’ouvre pour la musique improvisée. Les Pays-Bas ont depuis toujours été le berceau de musiciens aussi frappadingues que géniaux (Han Bennink, Misha Mengelberg, Willem Breuker). Mais s’avance aujourd’hui une toute jeune génération qui conjugue maîtrise technique et humour au 23ème degré, goût prononcé pour la mise en scène et usage immodéré d’objets 3.0 : laptop, téléphones portables, lecteurs MP3.

Un pied dans le Conservatoire d’Amsterdam, l’autre dans les clubs de la ville, les écouteurs branchés sur Messiaen, Jay-Z ou les orchestres de Kusturica, ces trois-là ne se refusent rien. Ni de dialoguer en direct avec un commentateur sportif, ni d’être dirigé par un gps. Encore moins de détourner toute sorte de bruit animal, créant ainsi un orchestre de chambre détonnant et pour le moins hilarant.

On vous donne rendez-vous, vendredi 14 décembre à 20H30 à Pôle Sud dans le cadre de Jazzdor.

Un aperçu de ce qui vous attend :

Tout leur album sur le site  : BandCamp

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.