Mardi, à 17H20 pétantes, un flashmob réalisé par 33 danseurs du ballet de l’Opéra National du Rhin (OnR) a transformé la verrière de la gare en véritable scène de danse. Quatre minutes de sauts de chats, de pirouettes, de portées et de pas plus que rythmés, sur le tube planétaire de David Bowie « Let’s Dance ». Retour sur un moment inédit, qui annonçait le spectacle éponyme commençant ce soir sur les planches de l’OnR.

« Notre vocation, c’est de rendre les gares vivantes, d’en faire plus que des lieux de passage, et d’ouvrir les voyageurs à la culture. Du coup, on a tout de suite été favorable à ce flashmob » livre Liliane Harter de Gares & Connexions. Pour Louise Devaine, chargée de communication à l’Opéra, le but de cette performance artistique reste de donner de la vie dans un endroit insolite, « avec des personnes qui ne sont pas habitués à se rendre à l’opéra », explique-t-elle.

A savoir aussi que cet happening est en totale adéquation avec leur action de communication : « ce flashmob et le spectacle qui s’en suit regroupent à la fois de la danse contemporaine, du classique, et un genre de cabaret, ainsi qu’une accessibilité importante pour tout type de public. Ce sont les caractéristiques propres à l’OnR en général », détaille Louise Devaine. « Et pour la date, on a tout simplement choisi de le faire la veille de la première du spectacle ». Une annonce plutôt originale, pour communiquer sur le ballet Let’s Dance, sur scène du 15 au 19 février.

Les danseurs ont d’abord dansé 1min30 sur les côtés de la verrière avant de se retrouver pendant 2min30 au centre, applaudis par les voyageurs étonnés – mais ravis ! – et photographiés par les journalistes venus pour l’occasion.

La chorégraphie ? Réalisée par Mathieu Guilhaumon, danseur et chorégraphe à la culture très anglo-saxonne, elle reprenait des éléments déjà inventés, mais adaptés à ce lieu tout terrain, à une scène plutôt atypique. Et pour la musique, « Let’s Dance était parfaite, car elle est dynamique, rythmée et reprend le titre du spectacle », dévoile-t-il. Faire une pierre deux coups, un timing parfait pour l’OnR !

Alors pour tous les avides de danse classique, contemporaine et cabaret, mais aussi pour tous les amoureux de la culture anglaise, filez à l’Opéra dès ce soir ! Une référence de la chorégraphie anglo-saxonne avec « Le jardin aux lilas » d’Anthony Tudor, le talentueux Thomas Noone qui présente « Many » et enfin « Tea for six (or ten) » de notre jeune danseur français – sur une musique de Purcell et un remix d’une chanson des Beatles – vous attendent. Let’s Dance !

 

       

 

Let’s Dance du 15 au 19 février à l’Opéra National du Rhin de Strasbourg.
19 Place Broglie, 03 88 75 48 01
Plus d’infos : http://www.operanationaldurhin.eu

Article rédigé par Charlotte Baechler
Photos par Nis&For

L’agenda culturel alsacien dans ta boîte mail. S'inscrire à la newsletter Coze

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.